Top News

Après plusieurs jours d’échanges très médiatisés, le calme est revenu entre les belligérants de l‘affaire des insultes qui met en scène Yakham Mbaye,  Farba Ngom et Moustapha Cissé Lo.
Yakham, Cissé Lô et Farba Ngom - Après les insultes, le calumet de la paix?
L’accalmie proviendrait d’une grande opération de médiation menée en toute discrétion par Madame Marième Badiane collaboratrice très proche du couple présidentiel et identité remarquable de l’APR.

Selon le Quotidien, si les tractations de Marième Badiane ne sont pas torpillées, des retrouvailles entre les frères ennemis, sont à prévoir les jours à venir.

Plusieurs pontes du régime s’investissent aussi pour éviter une séparation définitive entre Cissé Lo et le Président Macky Sall.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/323RqrC
via gqrds
Babacar Ngom qui était en conférence de presse ce jeudi a parlé de beaucoup de choses dont sa brouille avec Macky Sall. Ma RP a fait un condensé de son face à face avec la presse.
Babacar Ngom:
1-Macky Sall est mon ami même s’il est fâché contre moi. Peut-être qu’il est victimes de médisances et de rumeurs me concernant. J’ai constaté un froid depuis l’avènement du Club des investisseurs surtout avec le recrutement d’Abdourahmane Diouf. Tout cela a du être manipulé par certains. Mais, je vous assure que je n’ai jamais demandé un lopin de terre au Président. La seule chose dont je lui ai parlé c’est la situation que je subis. En effet, j’ai dit à Macky Sall, lors de notre dernière rencontre qui remonte à 4 mois, que je suis victime d’injustices  
2-Seul l’Etat peut régler la question, on avance vers une solution avec le ministre Abdou Karim Fofana, même s’il ya des gens tapis dans l’ombre qui attisent le feu auprès des populations de Ndingler. Nous tendons la main aux populations. J’avoue que j’ai fait même des plans pour habitation pour une résidence familiale. J’envisage d’habiter là-bas en effet
3-Il y a un soubassement et un agenda politique derrière l’agitation de certains, à l’approche des élections locales. Il y a des individus qui feront de l'affaire Ndingler leurs choux gras jusqu'aux locales. A chaque fois qu'on approche d'une solution négociée ils font tout pour brouiller les cartes
4-J’assume ma position sur le dossier Akilee-Senelec, je maintiens mes propos sur la nécessité de protéger le privé national. Le Club des investisseurs continue, et sur 80 membres seuls 5 ont démissionné. Je compte de ne pas rempiler comme président du CIS, à la fin de mon mandat.

5-Je paye 9 millions par semaine à la gendarmerie pour assurer la sécurité du périmètre foncier qui est de 225 ha que la Sédima a acquis légalement. La situation est tendue et certains sont prêts à tout.

6-Je compte investir au moins 2 milliards dans ce domaine avec 1000 emplois projetés

7-Pour les 2 millions dont parle le vieux de Ndingler, c’était juste une idée de Khadim Samb qui avait avez proposé de leur remettre quelque chose. Mais il n’y a jamais eu de tentative de corruption envers ces populations. Nous sommes prêts à geler le projet 2 ans ou plus, ça ne gênerait pas la Sedima.

8-La politique m’intéresse pas, seule ma fille Anta s’est impliquée dans la politique en 2012 pour soutenir le candidat Macky Sall. Moi personnellement je n’ai pas d’ambitions politiques

9-Sur les attaques d’Haby Ndour, c’est Youssou Ndour qui m’a appelé pour me dire que leur maman était malheureuse, après les attaques d’Haby. Je vous rassure que je n’ai pas écouté ses propos. Il n’a jamais été question de mettre la main sur le terrain d’Haby Ndour, elle est ma sœur. Ce lopin n’intéresse pas KFC. Toutes les polémiques sur ma personne sont juste un passage difficile, j’ai dit à ma famille et à mes proches de vivre ces évènements difficiles avec dignité et endurance. Si pour 75ha, on ameute le monde entier, je suis prêt à prendre ma retraite pour laisser la place aux jeunes»
10-« C’est Khadim Samb qui m’a proposé d’investir dans le monde rural, en commençant par la zone de Sindia qui englobe Ndiaganiao. Ce que j’ai fait en respectant toutes les procédures légales. Aujourd’hui, Sedima est entre le marteau de Sindia et l’enclume de Ndingler. J’affirme ici et maintenant que les terres appartiennent à la Sedima.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/38IpNWj
via gqrds
Ndingler / Babacar Ngom: « Sedima à 225 hectares sur les 300 hectares souhaités »
Sur la polémique née des terres de Ndingler, le patron de la SEDIMA donne des détails sur l’affaire et ses relations avec le Président de la République, Macky Sall.

Babacar Ngom dit être ami avec Macky Sall. Mais, il précise que ces derniers temps, il y a une friction. « Je n’ai jamais demandé à Macky Sall de me donner le plus petit hectare. Il ne m’a jamais entendu parler de ce terrain. Et, il n’y a jamais eu une telle discussion entre nous deux », clarifie-t-il.

Ainsi, il indique que la terre de la polémique s’étend sur une superficie de 225 hectares et non sur 300 hectares. « Quand nous devions être effectivement installés, on nous a fait savoir qu’il n’y avait pas 300 hectares, mais 225.

SEDIMA n’a que 225 hectares. Pas les 300 hectares annoncés. Et pour ce qui est du plan, on y voit les 75 hectares manquants. Cette surface a été laissée aux habitants de Djilakh », révèle-t-il.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2Co9L8g
via gqrds
Babacar Ngom, patron de Sedima: « La politique ne m’intéresse pas »
Le patron de Sedima, Babacar Ngom en conférence de presse a soutenu que la politique ne l’intéresse point. Plusieurs fois, décoré par les différents chefs d’Etat du pays, il souhaite rester un acteur de l’économie.

Ainsi, il reconnaît que sa fille Anta Babacar Ngom a accompagné Macky Sall pendant 4 à 5 mois à la présidentielle de 2012. « C’était la première fois que j’étais si proche de la politique », révèle-t-il.

Certains, dit-il, ont tout fait pour me trouver des ambitions politiques, lorsque j’avais engagé Dr Abdourahmane Diouf comme directeur exécutif du Club des investisseurs. Seulement, Babacar Ngom veut que la richesse reste au pays.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3ffMMe0
via gqrds
La Coalition Les Républicains (Ler) « Doomi Rewmi » en réunion ce mercredi 08 juillet 2020, a examiné la vie de ladite coalition, tout en évaluant la situation nationale. Et, dans le cadre de son fonctionnement, elle a procédé au renouvellement de la coordination et Papa Hamady Ndao a pris désormais, le relais. D’après cette coalition, la décision que le Président Sall vient de prendre par rapport à la levée de l’état d’urgence et du couvre-feu, est un pari sur la vie et l’économie.
Coalition Les Républicains « Doomi Rewmi »: « La levée de l’état d’urgence et du couvre-feu est un pari sur la vie et l’économie »
La Coalition Les Républicains « Doomi Rewmi », évoquant le point relatif à la situation nationale, a félicité le président de la République, Macky Sall et salue la parfaite intelligence et le management sans faille avec lesquels, il a géré les différentes séquences de la pandémie.

Dès le début de cette pandémie, relève-t-on, il a pris une mesure qui aurait pu sauver le monde de la propagation à savoir éviter tout rapatriement et aider la Chine à circonscrire le Coronavirus dans la localité de Wuhan où elle a pris naissance. « Quand le Sénégal a connu ses premiers cas, le président de la République avait décrété l’état d’urgence et le couvre-feu, le temps que le virus soit bien maîtrisé et les mesures barrières adoptées par les populations.

Toutes ces mesures sont accompagnées par une distribution de vivres à plus de 1 million de familles », apprécie la Coalition les Républicains « Doomi Rewmi ».

Le président de la République a aussi, eu la généreuse idée de demander l’annulation de la dette africaine pour mieux la préparer à faire face aux conséquences de la maladie.

D’après cette Coalition, la décision que le Président Sall vient de prendre par rapport à la levée de l’état d’urgence et du couvre-feu, est un pari sur la vie et l’économie, tout en respectant les mesures barrières afin de confiner la pandémie.

Ainsi, la Coalition projette d’organiser dans les jours à venir, une activité phare dans une des régions du pays.



Coalition Les Républicains « Doomi Rewmi »: « La levée de l’état d’urgence et du couvre-feu est un pari sur la vie et l’économie »



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2OnbpK5
via gqrds