Les Nouvelles

dimanche 23 juillet 2017

Temps Forts Arrivée PM Tête de Liste Bennoo Bokk Yakkaar à Thiès

















L'arrivée des responsables départementaux entre autres invités. C'est vers 18 heures que le préposé au micro central a annoncé l'arrivée au "grand meeting de la Coalition Présidentielle" des premiers leaders BBY-Thies.

Et c'est le PCA de la Banque de l'Habitat, Monsieur Youssou Touré qui ouvre le défilé. Mais c'est pour disparaître la minute qui suit. Plus l'on n'apercevra sa tronche tout le meeting durant. Après lui d'autres leaders, sous bonne escorte, ont rejoint la tribune officielle. A la suite du tonitruant homme politique et ex patron de l'OIS, c'est le boss de Facedakar, El Malick Seck qui, d'un pas confiant, marche sur le tapis rouge déroulé à l'occasion pour honorer ceux-là qui ont promis au PM, Monsieur Mouhamad Boun Abdallah DIONNE, la première défaite du "roublard" selon les propos du chef de gouvernement à Thiès-Commune. C'est un Ndiassé Kâ tout heureux qui imite El Malick. Très jovial, le Maire de Kayar se dirige vers la tribune jetant le regard tantôt à gauche tantôt à droite, histoire de situer ses "porteurs de pancartes" pour les revigorer davantage.

Quelques minutes après c'est le maire de Pout, Monsieur Moustapha Sarr qui déboule. D'autres responsables les suivirent. Mais s'il y a une entrée qui n'a échappé à personne c'est bien celle de Monsieur Abdoulaye Dieye, leader du mouvement de soutien au Chef de l'État, Siggi Jot Na. Une cacaphonie voire une altercation entre les préposés au Présidium et la garde rapprochée du jeune responsable local à qui on prête un avenir politique radieux dans la Cité du Rail. La bousculade a pris plus de quinzaine minutes. Voulant coûte que coûte accéder à la tribune officielle avec leur leader, "les gros bas" naturellement mieux servis, ont pu contraindre leur camp à lâcher lest. Finalement, lui seul, regagna la loge et par le côté latéral de celle-ci. Des militants assez esquintés durant les accrochages poussèrent un ouf de soulagement.


« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire