Les Nouvelles

jeudi 26 avril 2018

APRES SON LIMIOGEAGE, OUMAR DIOP EX DG SAR DANS LE COLLIMATEUR DE LA JUSTICE

Limogé par le Conseil d'administration le 17 avril, l’ex-directeur de la de la , Omar Diop, devra se trouver un point de chute, mais surtout, probablement, de bons avocats. Locafrique, un des actionnaires de l’entreprise avec 34%, a lancé deux actions judiciaires contre lui et ses «complices». Objectif : Deux actions judiciares ontb été lancées par LOCAFRIQUE, actionnaire à près de 35% de la Société africaine de raffinage (Sar). Ces actions visent à faire toute la lumière sur le marché de huit cargaisons de brut attribué à Oryx pour quatre cent milliards de francs Cfa. nos sources renseignent que la première procédure se déroule à Londres et comporterait deux cadres : 1- Locafrique a engagé un cabinet d’avocats «de renommée internationale» basé dans la capitale britannique pour obtenir l’annulation du contrat controversé. 2- Locafrique va déposer une plainte pour corruption. La même source renseigne que concomitamment à ces deux actions déroulées à Londres, un cabinet d'avocat serait sur un coup à Dakar, pour une plainte contre l’ex-directeur de la Sar, Omar Diop, élargie à X, histoire de «traquer toute autre personne impliquée dans le braquage financier et la gestion chaotique de la Sar». Les chefs visés : «abus de biens sociaux, corruption et autres malversations financières».
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire