Les Nouvelles

mercredi 20 juin 2018

Mort de Fallou Sène : Le ministre de la Justice s’explique sur les lenteurs de l’enquête

Mort de Fallou Sène : Le ministre de la Justice s’explique sur les lenteurs de l’enquête
Depuis la mort de l’étudiant Fallou Sène, le 15 mai dernier, sa famille et ses camarades s’inquiètent des lenteurs notées dans le traitement du dossier. Le présumé meurtrier, pourtant identifié, n’a toujours n’a pas toujours pas été inquiété. Certains pensent même qu’il y a une main invisible qui le protégerait d’une éventuelle arrestation.

Mais pour le ministre de la Justice, la vérité est tout autre. «Après ce qui s’est passé à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, le président de la République Macky Sall avait ordonné que la justice fasse son travail. Aussitôt, le procureur de la région de Saint-Louis, a ouvert une enquête sur cette affaire et immédiatement, il a bouclé son travail pour le renvoyer au procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye, (Ndlr, compétent en matière militaire», a expliqué Ismaïla Madior Fall. Le procureur a commencé son travail et il continue son investigation. Mais il faut comprendre que la justice fonctionne ainsi. Elle œuvre pour la manifestation de la vérité, on doit éclairer sur les conditions dans lesquelles cela a pu se faire. C’est à partir de ce moment que les décision qui doivent être prises par la justice vont l’être ». Ismaïla Madior Fall s’exprimait en marge de la célébration de la journée de l’Enfant hier à Fatick, selon EnQuête.



« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire