Les Nouvelles

mardi 3 juillet 2018

​Dossiers judiciaires Karim Wade et Khalifa Sall : le COS M23 nourrit de «profondes inquiétudes sur la situation pré et post présidentielle au Sénégal»

​Dossiers judiciaires Karim Wade et Khalifa Sall : le COS M23 nourrit de «profondes inquiétudes sur la situation pré et post présidentielle au Sénégal»
La Commission Orientations et Stratégies COS/M23 et ses collaborateurs et partenaires de la Plateforme Pencum Askan Wi/Assemblée du Peuple, viennent par ce présent communiqué, exprimer et interpeller l’opinion nationale et internationale sur de profondes et légitimes inquiétudes liées au contexte politique au Sénégal, à quelques encablures de l’élection Présidentielle de février 2019.
 
Des inquiétudes motivées par une vive tension socio politique suscitée par les traitements des dossiers judiciaires de Monsieur Karim WADE, Monsieur Khalifa SALL d’une part, et le processus électoral d’autre part, qui met en avant la loi sur le parrainage, contestée radicalement par l’opposition sénégalaise et quelques autres acteurs de premier ordre, avisés des enjeux.
Et par ailleurs, par les risques de troubles graves, pouvant affecter la sécurité et la stabilité du pays, dont Monsieur Macky SALL et son régime seront tenus pour seuls et uniques responsables, de par leur démarche dictatoriale dans la gestion du pays.
 
          Ainsi, avisés de la ferme volonté du pouvoir en place d’écarter de potentiels adversaires, à travers les Institutions du pays qui font totalement fi des verdicts et actes de justice rendus par la CEDEAO ou autres institutions arbitrales, qui mettent au ban nos juridictions, en sus des sorties réfractaires de ministres concernés et impliqués au premier chef.
 
          Conscients de l’objectif du pouvoir en place de mettre en œuvre un agenda politique pour un second Mandat de Monsieur Macky SALL en complicité avec certaines institutions en charge de ces questions judiciaires et électorales, en écartant  illégitimement et illégalement tous les adversaires, violant de fait les principes de droits, les principes du jeu  démocratique qui régissent notre pays.
 
          Témoins du jeu de dupes auquel se voue le pouvoir en place par le refus d’un dialogue ouvert, franc et sincère avec les acteurs, sur ces sujets d’une éminence capitale et vitale quant à la stabilité du pays et au respect des principes qui fondent notre démocratie.
 
          Conscients de la radicalisation de l’opposition sur la défense et la préservation de droits et acquis démocratiques constamment violés par le régime de Monsieur Macky SALL, par tous les moyens possibles. Radicalisation fortement motivée par la loi arbitraire sur le parrainage, l’implication partisane et militante du ministre de l’Intérieur devant organiser la présidentielle de 2019, le rôle décisif du Conseil constitutionnel accusé d’accointances avec le pouvoir exécutif.
 
          Préoccupés par les conséquences terribles, néfastes, et dangereuses sur la stabilité et la sécurité du pays, par la violation des droits de ces acteurs politiques de premier plan, par le pouvoir en place.
 
          Soucieux du maintien de la paix, la concorde et la stabilité sociale de notre pays, qui est une exception dans une région régulièrement secouée et renversée par des conflits politiques. Des situations qui mettent toujours en avant de minoritaires gouvernants accrochés vaille que vaille au pouvoir par le tripatouillage de la Constitution, la manipulation et l’instrumentalisation des Institutions, la mal gouvernance et le népotisme.
 
          La COS/M23 et ses partenaires de la Plateforme Pencum Askan Wi/Assemblée du Peuple sonnent l’alerte et avise l’opinion nationale et internationale sur l’urgence de mesures responsables, pour préserver la paix et la stabilité du pays.
 
          En attendant une prochaine rencontre avec l’opinion, La COS/M23 et ses collaborateurs de Pencum Askan Wi/Assemblée du Peuple en appelle à l’implication et l’engagement patriotiques de toutes les forces vives, les bonnes volontés, les organisations de défense des Droits humains, la Société civile, les Organisations politiques, les Leaders religieux et d’opinion, toute la Nation sénégalaise, pour le respect des principes de gouvernance.
 
           Ceci, pour prémunir le Sénégal de lendemains difficiles par des troubles et conflits sociopolitiques, pré et post électoraux, calmer les ardeurs, et demander au Président de la République Monsieur Macky SALL et son pouvoir, de respecter et faire respecter les règles  démocratiques. Une posture gage de paix et de stabilité pour le Sénégal, dont le non-respect et les conséquences immédiates et futures, engageront absolument la responsabilité de Monsieur Macky SALL et son pouvoir.
 
L’Essentiel, le Sénégal !
Par souci et par conviction, vive le Sénégal, vive la Nation !
 



from Leral.net - S'informer en temps réel https://www.leral.net/​Dossiers-judiciaires-Karim-Wade-et-Khalifa-Sall-le-COS-M23-nourrit-de-profondes-inquietudes-sur-la-situation-pre-et_a229304.html
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire