Les Nouvelles

jeudi 5 juillet 2018

Omar FAYE de LERAL ASKAN-WI alerte sur les travaux du Ter à Rufisque et accuse Eiffage

Omar Faye de « Leral Askan Wi » ne décolère pas contre la société « Eiffage » et son patron Gérard Sénac. Il passe à la loupe les désastres qu’auraient créés les travaux du TER dans la localité de Rufisque. Raison pour laquelle, Omar Faye interpelle le Président Macky Sall pour une solution rapide.
Omar FAYE de LERAL ASKAN-WI alerte sur les travaux du Ter à Rufisque et accuse Eiffage
« La Société Eiffage ne respecte pas les Sénégalais et particulièrement le Président de la République Macky Sall qui doit s’en débarrasser au plus vite. Elle n’a respecté aucun aspect de son cahier de charges. Pis, ses responsables ne vouent aucun respect à nos dirigeants qui tardent à réagir. Nous interpellons  le Chef de l’État pour qu’il prenne ses responsabilités puisque Eiffage est société cancéreuse et polluante donc un tueur cynique ».

Ces mots émanent de Omar Faye, Président de Léral Askan-Wi qui tire à boulets rouges sur cette société. À l’en croire, « ce que ses responsables font au Sénégal, ils n’osent pas le faire en France ».

Et d’expliquer : « Toutes les stations d’épuration de la zone au tour de Rufisque ne sont plus fonctionnelles. Ainsi, au delà de l’autoroute à péage avec ses conséquences désastreuses, Eiffage cherche à enterrer définitivement les Rufisquois. Depuis le début des travaux du TER (Train express régional), aucune disposition n’est encore prise par la Société française, qui a chamboulé tous les ouvrages à cause du TER (ponts, assainissement, et autres…) pour créer un autre plan de circulation et un réseau d’assainissement pour les populations.

Et jusqu’à présent, cela n’a pas été fait pour rectifier. À cause de cette situation, Rufisque est asphyxiée voire même presque rayée de la carte. 30.000 familles risquent de se retrouver sans toit. Pour aller à l’hôpital, c’est difficile pour les populations, il en est de même pour les enterrements et tous les aspects de la vie de tous les  jours. Il ne faut pas oublier que le montant des travaux de ce projet tourne autour de 373,5 Millions d’Euros soit 245 milliards francs CFA
». Avant d’ajouter : « Une enveloppe conséquente a été dégagée cependant pour assurer un bon assainissement du réseau dans cette ville. Mais, il faut déplorer le fait que Gérard Sénac et ses hommes sont en train de faire comme bon leur semble sans impliquer les autorités et celles de l’Onas. Ce qui a créé une situation désastreuse.

En effet, tous les tuyaux ont été endommagés par les travaux de cette société française. Les populations font face aux reflux de ces eaux usées qui leur pourrissent la vie tous les jours. Actuellement, beaucoup d’enfants souffrent de maladies diarrhéiques et autres. Rufisque est agressée par l’avancée de la mer, la vétusté du réseau d’assainissement, les canaux à ciel ouvert, un vieux réseau routier, sans compter en plus l’agression foncière, c’est dire que la localité va droit vers la disparition si rien n’est fait à ce niveau. Les quelques gouttes d’eau de la pluie de la semaine dernière ont failli créer une noyade collective de la population rufisquoise
».

Pour faire face, Omar Faye de Léral Askan-Wi annonce qu’un grand combat sera mené à ce niveau. « Nous sommes en train de mener des campagnes de sensibilisation à grande échelle pour préparer une grande manifestation contre Eiffage. Parce que cette situation qu’elle a créée à Rufisque, nous la vivons au quotidien avec beaucoup d’amertume. Ce qui est plus grave, c’est que nul n’est épargné par ce fléau. Toutefois, nous comptons réagir de la plus belle des manières en ne nous laissant plus faire », a martelé M. Faye.






Direct Info



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2NwBeFQ
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire