Les Nouvelles

mercredi 29 août 2018

Dalal Jam, Mutti Angela (par Aly Bâ)

Dalal Jam, Mutti Angela (par Aly Bâ)


«La population africaine va doubler d’ici 2035. Du bien-être de l’Afrique dépendra la façon dont nous allons vivre en Allemagne.» Telle est, ainsi exprimée en réponse à la crise migratoire, la conviction de la chancelière Angela Merkel, hôte du Sénégal. Assurément, c’est une grande dame de cœur, une illustre femme d’Etat, une monumentale personnalité de l’Europe que le Président Macky Sall et tout le Sénégal reçoivent ainsi.
Inoxydable chancelière, réélue sans discontinuité depuis 2005, Angela Merkel, à la tête de l’Allemagne, quatrième puissance mondiale et locomotive européenne, consacre à l’Afrique 50% de ses financements bilatéraux, soit 1,89 milliard d’Euros. Face à la «lèpre du populisme», aux crispations identitaires, et aux accès de xénophobie décomplexée, l’Allemagne avec Merkel a su réaffirmer sa passion démocratique, sa confiance en elle-même, en ses valeurs : «Soyez les bienvenus», a-t-elle osé. Alors que dans la Méditerranée, se noient les migrants, par centaines, semaine après semaine, la grande figure que le Sénégal accueille a administré au monde entier une leçon de dignité et de courage. «Nous y arriverons», a–t-elle martelé, en réponse à ceux qui doutent de la capacité d’absorption du grand nombre de personnes admises en Allemagne.
Cette générosité du peuple allemand, je puis en témoigner. J’en suis un symbole vivant et reconnaissant. Cela, pour y avoir été généreusement accueilli, rigoureusement formé et encadré, avec la plénitude de mes droits, pendant 25 ans, jusqu’à ce que je décide de revenir au Sénégal.
Comment donc ne pas dire «Bienvenue», dans toutes les langues nationales, à celle qui sait ce qu’hospitalité veut dire ?
Comment lui exprimer, de la plus retentissante façon, la Téranga sénégalaise ?
La chancelière de cette puissance hors norme, plus compétitive que jamais, place forte de l’économie européenne, se distingue par un style, fait de simplicité, de sobriété et de sérénité, qui lui vaut le surnom de Mutti, (maman en allemand). «La femme la plus puissante du monde», selon Times, ne cherche pourtant ni à briller, ni à éblouir, mais à faire. Lente, obstinée, sans éclat, pragmatique et femme de valeurs, Mama Merkel est à l’image de cette grande Allemagne, géant de la politique et de l’économie.
Rigoureuse et vertueuse, la mécanique allemande affiche une solide santé économique.
Dans l’aventure africaine de ce grand pays, le choix du Sénégal n’est pas fortuit. Son ambassadeur, S. E. Stephan Röken invite à y décrypter un signal fort. Le Sénégal du Président Macky Sall, réputé pour sa stabilité démocratique, assaini au plan macro-économique, dirigé avec clairvoyance et compétence, fait partie des trois pays-phares du vaste programme de coopération en vue, le « Plan Merkel pour l’Afrique ».
Bienvenue à celle qui a développé chez elle la culture de la bienvenue.
Aly BA
alyba@web.de



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2PNxktg
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire