L’opposition est prévenue. L’audit du fichier électoral qu’elle réclamait, ne se fera pas. Le chef de l’Etat, Macky Sall, a fait la précision dans son discours après la prière de la Tabaski à la Grande mosquée de Dakar. «Il ne reste plus qu’à aller à l’élection présidentielle de 2019. Tout ce qui devait être discuté est dépassé, dit-il, en citant le Code électoral. Il ne reste qu’à discuter entre la majorité et l’opposition dans le cadre du respect des règles de la démocratie pour des élections libres, apaisées et transparentes.»
Seneweb.com



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2nZNVxj
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours