Les Nouvelles

vendredi 14 septembre 2018

Année Scolaire apaisée : Le Cusems avertit

Année Scolaire apaisée : Le Cusems avertit
Au sortir du conseil des ministres du mercredi 12 septembre 2018, le président de la République Macky Sall avait demandé à son gouvernement qu’ « il se veut une année scolaire apaisé ». Mais, le secrétaire général du Cadres Unitaires des Enseignants du Moyen Secondaire (CUSEMS), Abdoulaye Ndoye se signale. Interrogé par nos confrères de Walf fm, le syndicaliste se veut clair : « Nous avons dit au gouvernement que ce qui peut instaurer la paix dans l’espace scolaire, c’est le respect des accords signés notamment le protocole d’accords du 30 avril dernier ».

Il semble ne pas être satisfait des propos du président Macky Sall. Nous ne sommes pas rassurés, dit-il par rapport aux propos du président de la République qui est le dernier rempart.

M. Ndoye pense que : « c’est le président qui prend toutes les décisons. Maintenant, s’il se rend compte que les accords, ne sont pas respectés, il doit agir». Il souligne avoir constaté que depuis la signature du protocole d’accords, le gouvernement traîne le pas sur la question de l’alignement de l’indemnité de logement, relative à la revendication du Cusems. Sur cette question, révèle-t-il, il n’y a pas eu de partage sur le document. Et d'ajouter que sur la question des passerelles reste du sabotage et, c’est la catastrophe.

Le secrétaire général du Cusems avertit: « On ne peut plus nous faire des promesses. Ce que nous, nous attendons, c’est le respect des accords. Maintenant, si on se rend compte qu’ils ne sont pas respectés, nous allons mener le combat (qui) va démarrer par le dépôt d’un préavis de grève ».

Thierno Malick Ndiaye



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2NfQme4
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire