Les Nouvelles

mardi 11 septembre 2018

Eric Philibert, Lamantin Beach : « Macky Sall est un technicien visionnaire, sensible à la réussite du Tourisme de son Pays » (Entretien exclusif)

Eric Philibert, Lamantin Beach : « Macky Sall est un technicien visionnaire, sensible à la réussite du Tourisme de son Pays » (Entretien exclusif)


Dans cette interview exclusive accordée à leral.net, Eric Philibert, Directeur associé - Lamantin Beach, Resort & SPA, revient sur quel est le secret de la réussite de Lamantin, du tourisme et de l’éco tourisme sans oublier les retombées pour le Sénégal, liées à la présence de Lamantin Beach, Resort & SPA au Sénégal. Eric Philibert a aussi, abordé la politique d’emploi et de RSE au Sénégal Lamantin Beach, Resort & SPA, ainsi que la dynamique concertée de relance du secteur du tourisme, initiée par le Chef de l’Etat, Macky Sall…et l’affaire Luc Nicolaï. Entretien.

1-Depuis 2005, Eric Philibert, vous êtes le Directeur associé - Lamantin Beach, Resort & SPA, quel est le secret de la réussite de Lamantin, c’est le management, la qualité de service en matière hôtellerie-restauration et de Tourisme ?

Au Lamantin, une attention particulière est accordée aux ressources humaines, à la formation tant technique que comportementale. Au niveau commercial, nous avons toujours privilégié la clientèle Résidente du Sénégal que ce soit en basse saison ou en haute saison, chez nous « les locaux » sont des VIPS, ils sont nos meilleurs clients et toute notre équipe les sert comme tel. De plus, nous avons su diversifier les segments de clients et Le Lamantin est aujourd’hui, aussi bien un hôtel d’affaires, qu’un hôtel de couples ou encore un hôtel de loisirs pour les familles.

Mais je pense qu’il n’y a pas de « réussite » du Lamantin, depuis l’an passé, ce sont tous les opérateurs de Saly qui se portent bien. Grâce à Dieu, nous avons un Président qui est sensible à la réussite du Tourisme de Son Pays. Le Président Macky Sall a su financer les infrastructures nécessaires au développement du Tourisme et prendre de nombreuses initiatives pour sa relance.

2-On parle d’éco tourisme et faible émission de carbone, parlons de vos chambres écologie, sans oublier les Bengalow…

Nous avons été sensibilisés à la notion de tourisme responsable, respectueux de son environnement et des populations.

Cette année, nous avons l’ambition d’ouvrir une annexe du Lamantin qui s’appellera Le Blue Bay et qui est entièrement construite en bois, ainsi le Littoral reste préservé dans son environnement naturel, le bois.

Nous avons aussi misé sur l’énergie solaire et sommes en train de construire sur l’hôtel une mini centrale solaire de 120 KWA.

Ses nouvelles chambres seront toutes équipées des dernières technologies d’économie de l’eau et de l’énergie.  Nous construisons un produit de luxe, tout en préservant l’environnement, c’est notre Challenge pour ce dernier semestre de 2018.

Nous stockons nos piles usagées, faisons un peu de compost, nourrissons le bétail avec nos épluchures et restants de pain, et allons même jusqu’à offrir nos huiles déjà, cuites à un fabricant de savon qui les transforme. Les plastiques sont triés et revendus par le fond social et de solidarité.

Quelles retombées pour le Sénégal, liées à la présence de Lamantin Beach, Resort & SPA au Sénégal ? Lamantin Beach, Resort & SPA a –t-il une politique d’emploi et de RSE au Sénégal ?

Oui bien évidemment, nous avons ici plusieurs leviers :

1/ La formation interne qui a permis à de nombreux employés, voire stagiaires d’être aujourd’hui, des managers exemplaires.

2/ Nous hébergeons un certain nombre d’artisans qui peuvent faire sur notre site un commerce leur apportant un revenu.

3/ Toutes les chambres du Lamantin ont toutes été faites à la main par des artisans du Sénégal.

4/ Nous avons pour Politique de ne pas « enfermer » nos clients au sein de l’hôtel, conscients que le tourisme doit être profitable aux populations, nous conseillons à nos clients d’aller dans certains marchés artisanaux, de découvrir le pays et ses habitants et même de se restaurer en dehors de l’hôtel. Notre formule en ½ pension qui permet à nos clients de choisir entre le diner et le déjeuner, leur donne cette liberté de pouvoir consommer dans les commerces avoisinants.

5/ Un fond social est en place et fonctionnel, il nous permet d’accompagner certaines familles d’employés pour des évènements couteux ( tels mariage, naissance, décès), d’accompagner une école pour la scolarisation d’une trentaine d’enfants, et d’aider ponctuellement des associations, mosquées ou église.

6/ Le nouveau Blue Bay aura une équipe 100/100 Sénégalaise, la future responsable est issus justement, de cette formation interne.

7/ Deux autres retombées concrètes :

- Le Lamantin comme toute entreprise qui se bat dégage du profit et paie des impôts non négligeables pour la Région, selon la rumeur, nous serions les premiers contribuables de la petite Côte

-Le Lamantin de par son référencement chez des Tours Opérateurs exclusifs en Belgique ? France et Suisse intéresse un public haut de gamme à la destination.

-Nous investissons beaucoup pour communiquer sur la destination tant en Afrique qu’en Europe.

Eric Philibert, Lamantin Beach : « Macky Sall est un technicien visionnaire, sensible à la réussite du Tourisme de son Pays » (Entretien exclusif)
3-Quelles sont les ambitions et les perspectives d'avenir pour Lamantin Beach, Resort & SPA au Sénégal ?

Nous avons simplement pour ambition DE conserver notre statut de leader sur le segment de l’hôtellerie de Loisirs et avec le nouvel hôtel Le Blue Bay de démontrer que nous savons construire et vendre du grand luxe en préservant l’environnement.

Le Lamantin a démarré ses activités en 2005 avec 90 employés, nous serons d’ici la fin octobre à plus de 300 personnes entre les deux structures Lamantin et Blue Bay, l’objectif d’un entrepreneur étant bien évidemment de créer de la ressource et donc de l’emploi.

Nous avons aussi pour ambition de développer un tourisme durable, profitable aux populations et sain dans les îles du Saloum avec l’ouverture d’une maison d’hôte de qualité « le Keur Papaye » sur l’ile de Dionewar ou 100/100 des employés seront natifs du village et en 2019, la construction du Pearly Lodge & Spa de 56 chambres, qui a pour objectif de devenir un lodge haut de gamme.

4-Le chef de l’Etat, Macky Sall, a invité son gouvernement à amplifier la dynamique concertée de relance du secteur du tourisme en veillant à l’optimisation du potentiel national en matière de création d’emplois, de croissance, et à la consolidation des résultats remarquables relevés ces dernières années dans le secteur, notamment en terme de flux touristiques. Quelle appréciation faîtes-vous de la politique de relance du tourisme de son Excellence Macky Sall.

Comme je l’ai déjà précisé et comme je le dis souvent, notre Président, M. Macky SALL est un technicien visionnaire. Il a très vite eu la vision du Tourisme et comme tout ce qu’il entreprend, il a été très rapide pour relancer le secteur. De par ses connaissances d’ingénieur, et son côté Bâtisseur, il a très vite réalisé les infrastructures nécessaires au confort des touristes de Saly ( Investissement de plus d’un milliards pour améliorer les routes, l’environnement de la station, il vient juste de lancer avec la banque Mondiale le programme très important de lutte contre l’érosion côtière), il a solutionne la construction de l’aéroport dont l’ouverture était compromise, il a continué l’œuvre de son prédécesseur avec un objectif encore plus ambitieux en terme de transports ( l’autoroute arrive à Saly sous, peu, le TER …) sans ne jamais oublier les zones dites enclavées. Véritable pionnier du développement touristique de tout le pays, Le Président a été jusqu’à construire  la route Joal-Sambadia-Djiffer dans le Saloum, et l’an passé, il ordonnait des gros travaux pour offrir une eau potable « SDE » aux iles, cette année, c’est l’électrification des iles du Saloum. La relance de l’Agence de promotion est aussi à mettre à son honneur…

De part, les efforts du gouvernement dans la protection des touristes et des entreprises touristiques et de lutte contre le Terrorisme, le Sénégal apparait aujourd’hui comme une destination sure. Il faut aussi souligner la mise en place du fonds de crédit pour la mise à niveau des entreprises touristiques et le projet d’école hôtelière à Diamniadio. Il y a eu tellement d’actions entreprises depuis l’arrivée au pouvoir du Président que je dois en oublier.

Tous les ingrédients d’une réussite Touristiques programmée sont là.

Je pense que la seule façon aujourd’hui de remercier l’état pour tous les efforts consentis est que nous, entrepreneurs saisissions la chance qui nous est offerte et investissions dans nos produits et dans les hommes et femmes qui y travaillent. Nous devons faire au sein de nos entreprises le même travail que l’état s’est efforcé de faire pour le Pays. L’état nous a mis à disposition toutes les infrastructures nécessaires à notre profession, à nous les opérateurs que nous sommes de mettre à niveau nos offres touristiques et nos produits.

Eric Philibert, Lamantin Beach : « Macky Sall est un technicien visionnaire, sensible à la réussite du Tourisme de son Pays » (Entretien exclusif)

5-Dans l’affaire Bertrand Touly C/Cheikh Luc Nicolaï, Abdou Khadir Kébé et Djibrine Diop, prévenus d’association de malfaiteurs, détention de drogue, atteinte à l’administration de la justice et tentative d’extorsion de fonds, la chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Saint Louis, statuant sur renvoi après cassation, avait, en date du 24 octobre, rendu un arrêt qui condamnait Cheikh Luc Nicolaï à cinq (5) ans d’emprisonnement dont un (1) an avec sursis des chefs de détention de drogue, association de malfaiteurs et complicité de tentative d’extorsion de fonds. Un mandat d’arrêt avait aussi fait le 24 octobre 2017. Et depuis lors, silence radio. Quelle est votre sentiment sur cette affaire ?

Je pense simplement que cette affaire nous a fait peur, et a failli nous éloigner du Sénégal mais cela aurait été trop simple pour la partie Adverse qui aurait été satisfaite. Le Lamantin a dû ralentir son développement, son image ainsi que celle de ses dirigeants ont été salies, mais nous sommes là avec l’aide de Dieu et le travail exemplaire de la brigade de recherche et celui de l’ensemble des magistrats qui ont montré tant leur professionnalisme que leur grand sens d’une justice indépendante et saine.

Le discours de Tabaski il y a trois ans du Président nous a réconforté, toutes les décisions de justice que ce soit à Thiès, à Dakar ou à Saint Louis nous ont donné raison, plus le procès allait dans les cours d’appel, et plus les coupables s’enfonçaient par de nouveaux aveux. Il faut simplement féliciter les avocats de la partie adverse qui par des procédures, cassation etc font gagner du temps. Ils ne font que leur travail et appliquent le droit de façon optimale.

Comme nous l’avons toujours dit, le Sénégal est un grand pays de justice et nous y croyons ! L’affaire n’est pas « en silence radio » elle sera définitivement jugée en Cour Suprême et il n’est pas imaginable que la Cour puisse remettre en question une procédure claire et limpide aux yeux de tous et aux yeux de tous les magistrats qui ont déjà travaillé et rendu des verdicts.

« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire