Les Nouvelles

mardi 4 septembre 2018

Kolda : l’opposition interdite de sit-in devant la Préfecture, tire à boulets rouges sur le régime

Kolda : l’opposition interdite de sit-in devant la Préfecture, tire à boulets rouges sur le régime
La manifestation prévue, ce mardi matin, à Kolda devant la préfecture a été interdite par l’autorité administrative. Les opposants jugent cette décision du préfet antidémocratique et anticonstitutionnelle. «Nous considérons que nous sommes dans un pays qui s’appelle le Sénégal, qui n’est pas le pays de Pinochet. Nous sommes dans un pays de démocratie ou les gens ont voté depuis le 18e siècle », a déclaré  le porte-parole du jour,Mamadou Lamine Dianté.

Mieux, dit-t-il, « aujourd’hui qu’il y a un recule sans précédent des acquis démocratiques. Nous avons tous l’obligation de venir tirer sur la sonnette d’alarme. Le tripotage, de la Constitution et de la loi électorale à la veille d’élection continue. Et, c’est pourquoi, nous sommes venus pour exiger sans délai que toutes les cartes, tenues par le régime de Macky Sall soient remis à leur ayant droit ».

À en croire Mamadou Lamine Dianté, « l’actuel Ministre de l’intérieur, en charge des élections a malheureusement, avec sa malencontreuse déclaration a précisé sa mission qui consiste à réélire le candidat Macky Sall dès le premier tour. Celui-là, est totalement disqualifié pour organiser des élections».

M. Dianté, sur Zik fm précise que : « Karim Wade et Khalifa Sall doivent impérativement participer à l’élection présidentielle. Parce que, nous voulons des élections libres transparentes et démocratique ».






« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire