Les Nouvelles

mardi 25 septembre 2018

La famille de Wade lave son linge sale à la gendarmerie

La famille de Wade lave son linge sale à la gendarmerie
Mamadou lamine Massaly et Ndiaga Diaw soldent leur compte à la gendarmerie. C’est suite à un appel Ndiaga Diaw à Me Abdoulaye pour signaler que Massaly n’a pas encore démarrée la campagne pour la collecte de signatures pour le parrainage que les deux responsables libéraux ne s’entendent plus. Massaly qui n’a pas apprécié le coup de fil de Diaw a abreuvé d’injures ce dernier, avant de déposer plainte contre lui à la gendarmerie. Entendu su procès-verbal, Ndiaga Diaw a traité Mamadou lamine Massaly de tous les noms d’oiseaux.
« J’ai pitié de me Abdoulaye Wade en raison de son âge. Certains responsables comme Mamadou lamine Massaly, le mettent toujours dans une situation inconfortable. Quand Wade nous a donné des instructions, je pense que le plus sage, c’était qu’il retire sa plainte. Puisqu’il m’a déclaré la guerre, je ne serai plus avec lui sur quoi que ce soit. Massaly est un dealer. A chaque fois que le parti est stable, Massaly ait tout pur créer la division. C’est parce qu’il est à la solde de Macky Sall il fait tout pour diviser les responsables du parti. »
Pour répondre à son frère de parti, Massaly dit avoir saisi son avocat :« J’ai saisi mon avocat, Me Faty, pour envoyer une citation directe à Ndiaga Diaw. Il m’attaque, alors que j’ai payé ses dettes à la police des parcelles assainies, quand il a été arrêté pour escroquerie et abus de confiance sur une voiture. Au décès de son père, je lui ai payé un bœuf. Il m’a toujours envoyé des demandes de soutien pour assurer sa dépense quotidienne. Ses propos désobligeants m’étonnent. Puisqu’il m’accuse de recevoir de l’argent de Macky Sall pour déstabiliser le PDS, il répondra de ses allégations au tribunal. Et personne ne pourra me faire retirer ma plainte. J’irai jusqu’au bout. C’est trop facile de mentir, d’inventer et d’accuser d’honnêtes citoyens. Je suis un homme libre. Si je décide de soutenir Macky Sall, je le ferais de bonne heure, sans l’aval de personne. »

L’observateur



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2IdCAD9
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire