Les Nouvelles

lundi 3 septembre 2018

Révocation de Khalifa Sall : Me Bamba Cissé parle de "précipitation"

Révocation de Khalifa Sall : Me Bamba Cissé parle de
Contrairement au Garde des Sceaux, ministre de la justice, Ismaila Madior Fall qui considère que le Chef de l’État avait le droit de signer le décret dès la condamnation du désormais ex édile de la ville de Dakar en première instance par le Tribunal correctionnel de Dakar. Mais, il a préféré attendre la confirmation de la peine par la Cour d’appel. Maître Bamba Cissé considère qu’il y’a de la « précipitation » dans cette décision du Chef de l’Etat.

L’avocat de Mbaye Touré, co-accusé de Khalifa Sall qui était l’invité de Rfm matin ce lundi, estime que le président Macky Sall a été induit en erreur. Les dispositions qui empêchent Khalifa Sall de bénéficier d’une grâce présidentielle sont les mêmes qui rendent illégale cette décision du président Macky Sall. Selon Me Bamba Cissé, il ne peut y avoir de condamnation définitive, tant que les voies de recours ne sont pas épuisées.

« Le président de la République devait attendre l’expiration du délai de recours de 6 jours qui est suspensif pour prendre cette décision. (…) « , a déclara Me Bamba Cissé dans les ondes de la radio Rfm.






« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire