Les Nouvelles

lundi 24 septembre 2018

Sénégal: à Dakar, des habitants délogés attendent leur indemnisation

Le président Macky Sall poursuit le plan « Sénégal Emergent » : après l'inauguration du nouvel aéroport de Dakar l'année dernière, le train express régional doit être inauguré en janvier 2019. Une ligne qui reliera l'aéroport au centre-ville. 115 000 passagers sont attendus dans les nouveaux trains. Pour faire de la place aux voies ferrées, certaines habitations ont dû être démolies et des habitants expropriés.
Sénégal: à Dakar, des habitants délogés attendent leur indemnisation
Dans le quartier de Hann, à l'ouest de la capitale, plusieurs habitants ont été délogés ou le seront d'ici quelques semaines. Sur ce qui ressemble à un long chemin de terre, les ouvriers posent les rails du futur train. Les travaux ont lieu 7 jours sur 7.

« Notre maison est condamnée »
A quelques mètres, derrière un mur, la maison d'Allé Guèye est encore debout. « C’est sûr qu’on va dégager tout ça, c’est sûr. Notre maison est condamnée », se plaint le jeune homme, convaincu qu'un jour, les forces de l'ordre viendront pour les déloger lui et sa famille.

Les propriétaires des maisons, non encore détruites, attendent une indemnisation. « Ils nous disent qu’ils vont nous donner un chèque d'indemnisation. Mais, ce chèque-là tarde à venir. S’ils viennent, il faut qu’ils y soient avec le chèque. S’ils ne viennent pas avec le chèque, ils vont passer sur nos cadavres pour nous déguerpir », menace-t-il.

D'après lui, l'État leur a proposé une indemnisation de 20 millions de francs CFA, environ 30 000 euros.

« Tout le quartier souffre des travaux »

Une autre maison, même sursis. Cette mère de famille, installée dans cette localité depuis 1953, reste d'avis que tout le monde est fatigué. Pour son mari, c'est tout le quartier qui souffre des travaux. « On est né, vécu et avons travaillé ici. C’est difficile même avec un milliard de dédommagements, ça ne règle pas le problème. Tu vas perdre une vie qu’on avait depuis la naissance. Les gens du quartier, les habitants, on vivait tranquillement, une vie vraiment tranquille, en communauté ».

Le préfet de la ville avait prévu de revaloriser en Avril, le montant des indemnisations,tout en promettant d'accompagner la population.

Rfi



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2DoVIPx
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire