Les Nouvelles

mercredi 17 octobre 2018

Aïda Mbodj répond à Oumar Sarr : “Le traître, c’est le principal fossoyeur du Pds, à la manière strotskyste”

Pas certain qu’à l’avenir, le Coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais ne tourne pas sept fois, avant d’accuser certains de traitres qui n’ont jamais pu affaiblir le Pds. En effet, la Présidente de l’Alliance nationale pour la démocratie (And) «Saxal liguey», est montée sur le ring, pour catapulter, méchamment, Oumar Sarr dans les cordes.
Aïda Mbodj répond à Oumar Sarr : “Le traître, c’est le principal fossoyeur du Pds, à la manière strotskyste”
«Il faut revoir la définition du traître. Le principal fossoyeur du Pds, qui à la manière strotskyste reste à l’intérieur pour écarter tous ceux qui sont susceptibles de défendre Wade. Il justifie son mauvais management par un supposé ralliement qu’il n’a cessé de prêter à Aïda Mbodj depuis 2012», a martelé l’ex-mairesse de Bambey.

La réponse d’Aïda Mbodj aux propos tenus par le Secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds) ne s’est pas fait attendre. Dans un entretien, Omar Sarr déclarait, suite à la question sur l’affaiblissement du Pds après le départ de certains ténors comme Aïda Mbodj, que «les trahisons n’ont pas affaibli le Pds».

Cette affirmation n’est pas restée sans conséquence, et pour cause. Le maire de Dagana s’est attiré les foudres du leader de l’Alliance nationale pour la démocratie (And) «Saxal liguey». «Il faut revoir la définition du traître. Le principal fossoyeur du Pds, qui à la manière strotskyste reste à l’intérieur pour écarter tous ceux qui sont susceptibles de défendre Wade», déclare Aïda Mbodj.

«Il justifie son mauvais management par un supposé ralliement qu’il n’a cessé de prêter à Aïda Mbodj depuis 2012»

Pour lacérer le visage d’Omar Sarr, la Parlementaire y laisse déambuler sa lame en ces termes : «en s’attaquant à Aïda Mbodj, Oumar Sarr ne cherche pas à plaire aux autres membres du Front de l’opposition, ne cherche à plaire ni à Wade ni à Karim. Qui cherche-t-il à plaire ?».

Poursuivant, l’ex-Présidente du Conseil départemental de Bambey d’en rajouter cette couche : «le ridicule ne tue pas. Il justifie son mauvais management par un supposé ralliement qu’il na cessé de prêter à Aïda Mbodj depuis 2012. Il ne perd rien pour attendre : Aida réaffirme son ancrage dans l’opposition, Oumar va devoir continuer à supporter sa présence au sein du Front de résistance».

«Oumar doit se faire une raison Aïda Mbodj n’est pas la seule à se frayer un chemin hors du Pds et malgré tout, elle est toujours victime de diabolisation, de médisance et de calomnie»

Et puis, refusant de lâcher les basques au Coordonnateur national adjoint du Pds, Aïda Mbodj explique : «si l’objectif commun est de défaire Macky, nul ne peut comprendre son attitude inélégante d’attaquer une sœur de l’opposition. Oumar doit se faire une raison Aïda Mbodj n’est pas la seule à se frayer un chemin hors du Pds et malgré tout, elle est toujours victime de diabolisation, de médisance et de calomnie».

Ndèye Aminata Diaham (SourceA)



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2EsyyIT
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire