Le Directeur d'Amnesty international, Section Sénégal a répondu aux propos du chef de l'Etat Macky Sall lors de son séjour à Touba, sur ce qu'il appelle "les dérives du Net". Seydi Gassama regrette que la gendarmerie et la police soient mobilisées et dotées de moyens, rien que pour traquer des personnes qui insultent Macky Sall à travers les Réseaux sociaux, alors que l'insécurité devient de plus en plus galopante au Sénégal. 

C'est sur Twitter que le défenseur des droits humains a répliqué au Président Macky Sall qui semble de plus en plus allergique "à la magie du clic" : "La gendarmerie et la police ont encore beaucoup à faire pour sécuriser les personnes et les biens pour que leurs maigres ressources soient mobilisées pour traquer et punir les "insulteurs" du Président dans les réseaux sociaux"
 
 

#Senegal : La gendarmerie et la police ont encore beaucoup à faire pour sécuriser les personnes et les biens pour que leurs maigres ressources soient mobilisées pour traquer et punir les "insulteurs" du président dans les réseaux sociaux. @Macky_Sall








PressAfrik



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2JiYGEA
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours