Les Nouvelles

vendredi 16 novembre 2018

Amalgame : 743,41 milliards FCFA, c’est la masse salariale de toute l'administration sénégalaise et non les indemnités des cabinets ministériels (Investigations)

« Dépenses de personnels dans les cabinets du PM et des ministres : Dionne et ses ministres coûtent 700 milliards FCFA par an ». Dans un dossier d’investigations publié ce vendredi 16 novembre 2018, un journal de la place a mis ce titre à sa une, en faisant un grave amalgame entre le montant total de la masse salariale de toute l'administration sénégalaise et les émoluments perçus par les ministres et membres de cabinet ministériel. Kawtef. Quelle méprise que de confondre le salaire des fonctionnaires de l'État avec les indemnités des membres des cabinets ministériels.
Amalgame : 743,41 milliards FCFA, c’est la masse salariale de toute l'administration sénégalaise et non les indemnités des cabinets ministériels (Investigations)
« Dépenses de personnels dans les Cabinets du Pm et des ministres, sous Macky Sall : Dionne et ses ministres nous coûtent 700 milliards F Cfa, par an », c’est le titre farfelu et burlesque qui barre la une d’un journal de la place qui, de façon inculte et ignorante, a voulu faire des révélations fracassantes en se trompant sur toute la ligne.

Or, 743,41 milliards FCFA, c'est plutôt le montant total de la masse salariale de toute l'administration sénégalaise et non les émoluments perçus par les ministres et membres de cabinet ministériel. C’est gros quand même.

La pilule ne passe pas. Tellement l’amalgame est manifeste et l’erreur presque fatale. Un vrai pied-de-nez aux journalistes qui semblent n’avoir pas les subtilités cognitives nécessaires pour lire les contours de l’information budgétaire.

« Les chiffres parlent d’elles-mêmes. En effet, selon ce canard, le Premier ministre Mouhamadou Boun Dionne et son Gouvernement coûtent, annuellement, au contribuable sénégalais 743,41 milliards francs en dépenses de personnel. Le canard révèle en détail que les effectifs des Cabinets ministériels du Gouvernement sont les moins stables, avec une hausse de plus de 6% depuis 2016. »

Et le journal d’ajouter : « de la vingtaine d’Agents de sécurité collés au Chef du Gouvernement, non compris ceux qui sont chargés de veiller sur son bâtiment ; la rémunération du Conseiller de Cabinet ou du Chargé de Mission qui s’élève à près d’un million brut mensuel ; et qui culmine à 2 et 3 millions F Cfa chez le Premier ministre, en passant par les 318 chauffeurs rien qu’aux Ministères de la Justice, la Santé, de l’Agriculture, du Travail, et des Affaires étrangères, le canard ne laisse rien au hasard en ce qui concerne les dépenses qu’il qualifie de «choquantes».

Toujours selon les informations de ce journal, « près de 900 milliards de francs sont affectés aux dépenses de fonctionnement hors personnels pour des investissements de l’ordre de 1434 milliards de francs Cfa.

C’est pourquoi, en prévision du prochain vote du budget du Gouvernement qui est chiffré à 4071,8 milliards, soit une hausse de 297,1 milliards de F Cfa par rapport à 2018, certains députés réservent une mauvaise surprise aux ministres qui devront passer devant la Représentation nationale pour défendre les budgets qui leur sont alloués.

Mais, tout cet argumentaire reste virtuel et c’est un cadre expert de l’économie et des finances qui démonte tout en vrac.

« Ignorance ou diffusion de fausses nouvelles, ce titre n'est pas vrai. 743,41 Milliards, c'est exactement le montant total de la masse salariale de toute l'administration sénégalaise et non les émoluments perçus par les ministres et membres de cabinet ministériel » renseigne ce cadre expert de l’économie et des finances.

Qui ajoute que « le journal confond salaire des fonctionnaires de l'État et indemnités des membres des cabinets ministériels».

C’est quand même gros comme info et cela a soulevé un tollé d’indignations des internautes, qui ont lancé de virulentes piques à l’endroit des journalistes.

«Morceaux choisis : « Ce qui est aberrant est que l'administration sénégalaise compte 135.000 agents, l'ensemble des 39 cabinets ministériels ne dépassent pas 500 agents. Les conseillers techniques dans les cabinets ne touchent même pas 500.000 frs, les ministres ne disposent pas de cuisiniers payés par l'État sauf le PR et le PM. Des chargés de mission qui ont le même niveau de salaire que les conseillers techniques »

Un autre internaute enfonce le clou avec d’autres considérations plus techniques comme pour faire la pédagogie financière aux journalistes : « en plus, dans l'article, ils considèrent que l'évolution de 6% des effectifs depuis (soit 3%par an) n'est pas très stable, puis, il juge pas commode qu'il ait 20 agents de sécurité pour gérer la Primature et la sécurité du PM lui-même »

Un autre internaute coupe la poire en deux, en indexant le manque de formation en ingénierie financière des journalistes sénégalais : Vivement qu'on sensibilise nos journalistes à la culture financière et économique ».

Il y rajoute une couche : « il faudrait des séances de formation pour qu'on puisse avoir dans les rédactions des journalistes capables d'interpréter un budget. Il y a trop de désinformation et pour le lecteur lambda ou celui qui s'en tient aux revues de presse, il se voit mal informé par quelqu'un qui n'a pas une compréhension des documents qu'il traite ». A vous de juger….







Leral.net

Amalgame : 743,41 milliards FCFA, c’est la masse salariale de toute l'administration sénégalaise et non les indemnités des cabinets ministériels (Investigations)



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2PwfRJb
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire