Les Nouvelles

vendredi 2 novembre 2018

Aminata Touré: « La diffusion de fausses nouvelles est devenue une stratégie de plusieurs membres de l’opposition… »

Aminata Touré: « La diffusion de fausses nouvelles est devenue une stratégie de plusieurs membres de l’opposition… »
Interpellée sur la fiabilité du fichier électoral dont certains membres de l’opposition dénoncent « un hold-up électoral orchestré » par le Président Macky Sall, Aminata Touré, à travers un entretien via e-mail, n’a pas hésité à mettre les points sur les « i » et à se barricader contre les pourfendeurs du chef de l’Alliance pour la République (Apr).

« Ce sont des allégations sans fondement aucun. Que les preuves de ce qu’ils disent soient portées à la connaissance des Sénégalais ! Comment un hold-up s’organiserait-il d’ailleurs ? Les résultats des élections sont affichés à la porte de chaque bureau de vote et vous, les journalistes, les annoncez en direct.

De plus, la loi électorale autorise les scrutateurs. N’importe quel Sénégalais muni de sa carte d’Identité peut demander à assister comptage des résultats dans un bureau de vote. Le processus est très transparent. Il est tout simplement impossible de truquer des élections au Sénégal, on a dépassé ce stade depuis très longtemps. Si c’était aussi simple, en 2012, le candidat Macky Sall dans l’opposition n’aurait pas battu le Président Abdoulaye Wade en place depuis 12 ans, à la recherche d’un troisième mandat
», déclare-t-elle.

Et de poursuivre : « C’est regrettable que la diffusion de fausses nouvelles soit devenue une stratégie de plusieurs membres de l’opposition. Une opposition fake-news, on pourrait dire. Pour le pétrole, qui est encore à des kilomètres sous mer, on nous parle de milliards perdus par le Sénégal, alors que l’exploitation n’a même pas débuté. »

« Ces diffuseurs de fausses nouvelles se disent que c’est une période où tout politicien est intouchable et par conséquent, peut dire ce qu’il veut. Certains font dans la victimisation en inventant des persécutions qui n’existent que dans leur imagination.

L’idée qu’on peut accéder au pouvoir par la manipulation et la désinformation semble être largement partagée dans l’opposition. Ce n’est pas connaitre le degré de maturité des électeurs. Et nous, de la majorité, nous ne nous en laisserons pas compter. Chaque fois que de besoin, la réalité des faits sera rétablie.
»






L'Observateur



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2zqU0s2
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire