Les Nouvelles

vendredi 23 novembre 2018

And Jëf PADS dénonce les attaques contre les organisations de la société civile

And Jëf PADS dénonce les attaques contre les organisations de la société civile
A l’issue de sa séance hebdomadaire tenue ce jeudi 22 novembre 2018, le Secrétariat permanent d’Aj-Pads a rendu publique la présente déclaration.
 
Totalement sourd aux mises en garde venant de tous les segments de la société, le gouvernement Sénégalais accélère le pas pour parachever le processus de fermeture démocratique entamé depuis 2012. Après les partis politiques régulièrement réprimés et dont les dirigeants et militants vont et viennent à longueur de journées, depuis bientôt 7 ans, entre les commissariats de police, les tribunaux et les prisons, voici venu le tour des organisations de la société d’être dans l’œil du cyclone. Il est vrai que la société civile n’a jamais été épargnée durant cette période de gouvernance Macky Sall mais, aujourd’hui, elle est clairement perçue comme un grand danger dans la stratégie de confiscation des suffrages qui se met en place.
 
L’interdiction des activités de l’association Lead Afrique au Sénégal, après la sortie au vitriol du Président de la République contre Amnesty International, les tentatives de musellement des mouvements citoyens comme Yen a marre, des réseaux sociaux et, d’une façon générale, tous les coups portés sournoisement contre les organisations qui s’occupent de transparence du processus électoral en sont des preuves irréfutables.
 
Les menaces et chantage exercés aujourd’hui sur ces organisations hier adulées et aujourd’hui honnies, sont la preuve que ce régime est totalement allergique à toute altérité. Il suit de ce qui précède que le vaste front de lutte pour la sauvegarde de la démocratie et des libertés fondamentales qui est en gestation dans le pays doit absolument se fortifier et s’élargir en enjambant les barrières politiques, partisanes, sociales pour embrasser tous les secteurs et compartiments du peuple Sénégalais. La sauvegarde de la paix et de la stabilité au Sénégal est à ce prix. Les stratégies d’évitement et les postures de larbins ne feront qu’accroitre  les facteurs de dissolution du système démocratique.
 
Ànd-jëf/Pads exprime son soutien ferme et résolu à toutes les organisations attaquées ou menacées et se tient prêt au combat pour arrêter les dérives antidémocratiques en cours dans le pays.
 
Le Secrétariat permanent exprime enfin son soutien et sa solidarité avec les victimes de la houille à St-Louis et à Cayar dans un contexte d’incurie de l’Etat et engage le Secrétaire général Mamadou Diop ‘Decroix’ à instruire la prise en charge de cette question par le groupe parlementaire Liberté et Démocratie, le FPDR et par le Front de résistance nationale.
Dakar le 22 novembre 2018
Le Secrétariat permanent



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2S7yPCL
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire