Les Nouvelles

mercredi 14 novembre 2018

Collusion entre Amnesty et l’opposition: Ibrahima Sène du PIT confirme les propos de Macky Sall

Collusion entre Amnesty et l’opposition: Ibrahima Sène du PIT confirme les propos de Macky Sall
Dans son intervention, le président de la République a parlé des représentants locaux d' Amnesty International, qui participent aux marches de l'opposition pour lutter contre sa politique!

Le Forum civil ne l'a jamais fait, mais Amnesty, sous la direction de Gassama, n' a jamais manqué de participer aux marches de l'opposition ou de prendre carrément fait et cause pour elle.

Ce faisant, Amnesty sort de ses compétences légalement reconnues comme organisation de la société civile.

Le Forum civil sait et le pratique quotidiennement, que ces compétences sont " veille, alerte et plaidoyer". pour permettre aux citoyens d'agir en connaissance de cause, et aux autorités de prendre en considération les préoccupations des populations.

Jamais une organisation de la société civile n'est autorisée nulle part, à prendre des positions partisanes, ou à jouer aux " médiateurs" entre pouvoir et opposition, à plus forte raison à prendre position pour le pouvoir ou pour l'opposition.

C'est cette vérité élémentaire que le Président Macky Sall a rappelée, et que le Forum civil devrait en faire autant auprès d''Amnesty Sénégal de Gassama.

Il n'est pas payé par Amnesty international pour faire la politique au Sénégal...

Une organisation de la société civile est par définition, une organisation non partisane, surtout si elle est un démembrement local d'une organisation internationale de la société civile.

Ce qui est différent d'une Personnalité de la Société civile qui, par définition, ne milite dans aucun parti politique, mais est libre d'exprimer ses positions, et de les défendre dans tous les cadres de son choix, et même de briguer le suffrage du peuple à toutes les élections.

Donc,si Gassama veut faire de la politique, c'est incompatible avec son statut de dirigeant d'Amnesty au Sénégal.

Le rappeler, n'est pas une cabale contre la société civile, mais c'est s'opposer aux dérives qui s'y manifestent et qui dénaturent sa perception.

Vivement les Assises de la Société civile au Sénégal.

Ibrahima SENE PIT/SENEGAL
Dakar le 14 Novembre 2018




from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2OJZaVB
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire