Les Nouvelles

mercredi 21 novembre 2018

Communiqué du Conseil des ministres du 21 novembre 2018

Communiqué du Conseil des ministres du 21 novembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 21 novembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la célébration du Maouloud et de l’intensification du Programme national de modernisation des Cités religieuses, le Chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations et ses meilleurs vœux à toute la Oumah islamique, à l’occasion de la célébration, dans la ferveur religieuse, de la naissance du Prophète Mohammed (PSL), sur l'ensemble du territoire national.

Le Président de la République exprime, également ses sincères remerciements au Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar SY Mansour, à Serigne Cheikh Tidiane Ibrahima NIASSE, Khalife général de Médina Baye, aux Khalifes de Ndiassane et de Léona Niassène pour leur accueil chaleureux, leurs conseils et prières pour un Sénégal de paix, un Sénégal solidaire et prospère.

Enfin, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement, en relation avec les chefs religieux, d'intensifier la mise en œuvre, dans toutes les localités et sites cultuels recensés, du programme de modernisation des cités religieuses.
Appréciant, par ailleurs, le Programme de modernisation des Daaras (PAMOD) financé par l'Etat avec le concours de la Banque Islamique de Développement (BID), le Président de la République demande au Gouvernement de procéder à son évaluation technique, financière et prospective.

Dans ce cadre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à consolider, avec tous les spécialistes et acteurs nationaux impliqués, la dynamique de développement du Waqf, nouvel instrument de financement innovant des projets éducatifs, économiques et sociaux à fort impact sur l'amélioration du bien-être des populations, notamment en milieu rural.
Poursuivant sa communication autour de sa tournée économique dans les régions de Tambacounda et Kédougou, le Président de la République remercie toutes les populations, les autorités administratives et les élus territoriaux pour la mobilisation exceptionnelle et leur accueil chaleureux lors de sa visite de travail.

Ainsi, le Chef de l’Etat exprime sa satisfaction pour la matérialisation effective de ses engagements pris lors des conseils des ministres délocalisés, avec la réalisation remarquable d’infrastructures routières stratégiques, la route Tambacounda – Dialocoto, le pont de Fongolimbi ainsi que les projets sectoriels issus des Programmes d'investissements prioritaires validés ou soutenus par des partenaires financiers.

En outre, le Président de la République demande au Gouvernement d'accorder une haute priorité au développement intensif et inclusif des régions de Kédougou et Tambacounda par la valorisation notable de leur potentiel agricole, minier et touristique, socle de l'émergence véritable du Pôle territoire Sénégal Oriental.

Abordant le renforcement de la place du secteur privé national dans l’élaboration finale et l’exécution de la Phase II du PSE et les performances significatives de notre économie en termes de croissance, de relance de plusieurs secteurs productifs et de création importante d'emplois décents, le Chef de l’Etat exhorte le Gouvernement à consolider le dialogue stratégique et constructif avec le secteur privé national.

Ainsi, en perspective du Groupe Consultatif prévu le 17 décembre 2018 à Paris, le Président de la République invite le secteur privé national à s'approprier, plus que par le passé, la vision du renouveau industriel et productif en œuvre et à jouer un rôle prioritaire dans l'exécution de la phase II du PSE.

A ce titre, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de parachever le cadre juridique et institutionnel des Partenariats public - privé adopté en 2014.

En outre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à accélérer le processus d'installation des entreprises dans les zones économiques spéciales ainsi que le déploiement du plan de convergence opérationnelle des instruments d'encadrement et de financement de l'Etat afin de renforcer la place primordiale du secteur privé national dans l’exécution des nouveaux projets.

Enfin, le Président de la République demande au Premier Ministre de finaliser, avant fin décembre 2018, la nouvelle doctrine de gouvernance de la commande publique axée autour de la consolidation de la transparence, de l’impartialité, de la subsidiarité, de l’efficacité et de l’efficience.

Par ailleurs, poursuivant sa communication autour de l’accès équitable à l’électricité de toutes les populations, le Chef de l’Etat rappelle son choix de faire "L'électricité pour tous, à un moindre coût " un axe majeur de sa politique d'équité sociale et territoriale et se félicite de l’application de l'harmonisation intégrale, à partir du 1er décembre 2018, des tarifs de l'électricité de la SENELEC et des sociétés concessionnaires d’électrification rurale.

Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement d'intensifier la mise en œuvre du Programme national d’électrification en synergie avec les actions majeures du PUDC, du PUMA et celles attendues du Second compact du MCC.
Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par le suivi de la coopération et des partenariats et son agenda diplomatique.

Le Premier ministre, dans sa communication a adressé, au nom du Gouvernement, ses vives félicitations au Président de la République pour le succès de sa tournée économique dans les régions de Tambacounda et Kédougou, avant de rendre compte de la coordination des activités gouvernementales, marquées notamment par la réception des premières rames du TER, le suivi du climat social dans les universités et le colloque sur la valorisation des Archives de Thiaroye 44.

Le ministre des Affaires étrangères et de Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte de la préparation de la campagne de commercialisation arachidière.

Le ministre du Pétrole et des Energies a présenté, dans le cadre de la stratégie « Gas to Power » une communication autour du gaz naturel, comme instrument majeur pour l’atteinte de l’objectif d’électrification universelle à moindre coût.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :
- le projet de loi portant Code de l’Eau.

Le Secrétaire général du Gouvernement,
Porte-parole










from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2OVSfZt
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire