Le maire de la Médina avertit le président Macky Sall. Venu au Conseil constitutionnel sis aux Almadies pour le dépôt des dossiers de Khalifa Sall, Bamba Fall, déclare que « les choses sérieuses commencent aujourd’hui», à moins de trois mois de l'élection présidentielle du 24 février.
Bamba Fall au ​Conseil constitutionnel: « les choses sérieuses commencent aujourd’hui »
«Les choses sérieuses commencent aujourd’hui. Les deux grands candidats à savoir Khalifa Sall et Karim Wade sont supposés être premier et deuxième pour l’élection présidentielle à venir (24 février 2019, ndlr). Parce que, explique Bamba Fall, d’après des sondages, Macky Sall ne sera même pas au deuxième tour. Ce sera Karim Wade et Khalifa Sall. Donc, il est obligé de chercher à éliminer les deux ou l’un des deux», fulmine-t-il. 

C’est la raison pour laquelle, annonce l'adjoint au maire de Dakar, «nous (coalition Taxawu Dakar, ndlr), nou allons nous joindre au Parti démocratique sénégalais (Pds) pour avoir un combat commun afin que Karim Wade et Khalfa Sall soient candidats pour que Macky Sall quitte le Sénégal». 

Les souteneurs de Khalifa Ababacar Sall, en prison depuis mars 2017 dans l'affaire dite de la caisse d'avance, ont pris d’assaut le Conseil Constitutionnel pour assister au dépôt de leurs listes de parrainages.  






PressAfrik



from Leral.net - S'informer en temps réel https://www.leral.net/Bamba-Fall-au-​Conseil-constitutionnel-les-choses-serieuses-commencent-aujourd-hui_a239411.html
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours