Entreprises françaises
Directeur des services fiscaux régionaux, Mame Boye Diao a démenti mardi Ousmane Sonko et lui a demandé d’apporter les preuves de ses allégations sur le supposé deal qu’aurait passé le Sénégal et la France.

Invité lundi sur la RFM, le leader du Pastef a soutenu que le gouvernement français aurait exigé l’abandon des poursuites contre ses entreprises épinglées au Sénégal pour fraude fiscale moyennant sa participation au financement à la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (PSE). "Ce sont des accusations fallacieuses, s’insurge M. Diao. Il (Sonko) ne cite aucune entreprise et ne donne aucune preuve de ses allégations. Il veut nous divertir et nous amener vers un sujet qui n’a aucune importance pour le pays".

Pour le responsable de l’Apr à Kolda, "Ousmane Sonko est toujours dans une stratégie de divertissement et de diversion. Il ne veut pas qu’on mette le focus sur le succès qu’on a eu pour le financement des politiques publiques à travers le club de Paris".

A signaler que lors d’un meeting le 9 décembre 2018 à la Place de France à Thiès, le leader de Pastef Ousmane Sonko s’était livré comme à son habitude, à une série de révélations sur la gestion du régime en place. Il avait notamment divulgué que des dizaines voire des centaines de milliards vont être ajoutés au coût initial du Train Express Régional (TER) pour que le Président Macky Sall puisse l’inaugurer au mois de janvier et non en juin 2019 comme prévu.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2ClQi5H
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours