Les Nouvelles

vendredi 7 décembre 2018

Inauguration du Musée des civilisations noires : Seul Macky Sall a pensé à reconnaître le mérite d’Abdoulaye Wade

Le Musée des civilisations noires a ouvert officiellement ses portes, hier. Cela à l’occasion d’une cérémonie haute en couleurs, au cours de laquelle tous les orateurs, à l’exception du chef de l’Etat, ont biffé le nom du Président Wade, dont l’engagement a été déterminant dans la mise en œuvre du projet, resté toujours à l’état d’idée et de vœu pieux, jusqu’à son accession au pouvoir.
Inauguration du Musée des civilisations noires : Seul Macky Sall a pensé à reconnaître le mérite d’Abdoulaye Wade
L’inauguration du Musée des civilisations noires a été faite hier en grande pompe, par le chef de l’Etat qui avait à ses côtés, son homologue des Comores, le ministre de la Culture de la république populaire de Chine, qui a réalisé l’ouvrage, et le représentant de l’Unesco.

Évoquant le sens du musée, pensé depuis longtemps par Senghor, mis en chantier par Wade et terminé par lui-même, Macky Sall de déclarer : « ce musée des civilisations noires est un instrument au service du dialogue des cultures et des civilisations. Il se veut un centre où s’harmonisent les souvenir de notre passé, le témoignage de notre présence et la confiance résolue dans notre avenir », a-t-il dit.

Pour le représentant de l’Unesco, ce musée vient à son heure. « Ce musée est une réponse aux aspirations des enfants à mieux connaitre leur mémoire et à se faire mieux comprendre des autres cultures », a déclaré Ernesto Ottone.

Ce n’est un secret pour personne, le Président Wade a concrétisé l’idée d’un Musée des civilisations noires qui circulait depuis Senghor. C’est lui qui a obtenu le financement et la construction de l’infrastructure de la République populaire de Chine.

Et au moment de quitter le pouvoir en 2012, les travaux avait déjà démarré, avant qu’ils ne soient poursuivis par l’actuel régime. Mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, la quasi-totalité des orateurs de la cérémonie de la cérémonie d’inauguration ont ignoré le nom de l’ex-Président dans leurs discours et remerciements. Même l’historien Ibrahima Thioub, recteur de l’Ucad, qui devrait être le plus fidèle aux faits, a passé sous silence l’engagement déterminant de Wade dans la réalisation du musée.

Mais Thioub et Cie voulaient faire plaisir à Macky Sall en ignorant le mérite de son prédécesseur, ils sont tombés dans leur propre jeu. En effet, Macky Sall a tenu à rendre à Wade, qui a initié les travaux, ce qui lui appartient dans la réalisation de cette œuvre. « C’est une idée chère à Léopold Sedar Senghor, idée à laquelle Abdoulaye Wade a donné vie à travers le projet des 7 merveilles de Dakar », a-t-il reconnu.






Les Echos

 



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2AXHEbC
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire