L’Assainissement pour un meilleur cadre de vie prend son envol au Sénégal en chiffres
 Le taux d’accès à l’assainissement en milieu urbain est passé de 61,7% en 2013 à 67,4% en 2017, alors que celui constaté en milieu rural passe de 38,7% à 42,3% sur la même période 2017. Ces chiffres se trouvent dans la fiche technique thématique « Eau potable et Assainissement » élaborée à l'occasion du Groupe Consultatif Paris 2018 pour le financement de la phase 2 du programme d’Actions Prioritaires (PAP) du Plan Sénégal Emergent (PSE).
 
L’Assainissement avec un grand A est en train d’être une réalité avec Lansana Gagny Sakho, le Directeur Général de l’Office National de l’Assainissement (ONAS), sous l’impulsion des directives et orientations du Président Macky Sall et le ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement.
 
Assurément, le Groupe Consultatif de Paris 2018 n’a pas oublié le volet assainissement dans l’exécution de la phase 2 du programme d’Actions Prioritaires (PAP) du Plan Sénégal Emergent (PSE).
 
Aujourd’hui, avec Lansana Gagny Sakho, avec son slogan : « L’Assainissement pour un meilleur cadre de vie », l’Assainissement a réussi une  mobilisation de financements importants pour des projets structurants tels que le projet de dépollution du Nord de la ville de Dakar, le programme d’assainissement des 10 villes, la gestion des eaux pluviales, etc.
 
Et pour plus d’inclusion sociale, on peut noter aussi la réalisation d’ouvrages d’assainissement dans les lieux publics fréquentés par les jeunes filles et garçons et les personnes malades, notamment les établissements scolaires et sanitaires dans le souci de contribuer à l’amélioration du cadre de vie dans ces milieux.
 
D’ailleurs, « l’Assainissement pour un meilleur cadre de vie » reste la signature de Lansana Gagny Sakho que souhaite à travers l’ONAS traduire et réaliser avec les pouvoirs publics, les partenaires techniques et financiers, l’ensemble des parties prenantes pour le bénéfice des citoyens sénégalais.
 
Toutefois, les défis de l’Assainissement pour 2022-2025 restent sont multiples. Il s’agit d’une part, de réussir un équilibre financier du sous-secteur de l’assainissement urbain avec la faiblesse du volume de la redevance d’assainissement et aussi, de juguler le coût d’accès élevé à un système d’assainissement individuel adéquat pour les ménages démunis.
 
D’autre part, il s’agira de relever le défi de l’approbation dans les délais des contrats de DSP pour le transfert de la gestion des forages au secteur privé en milieu rural ainsi que  le renforcement des centres déficitaires pour éviter les problèmes de production en eau.







 
Massène DIOP Leral.net
 

L’Assainissement pour un meilleur cadre de vie prend son envol au Sénégal en chiffres



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2EyUUXD
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours