Madické Niang est prêt. Il sera de la bataille du 24 février 2019. En conférence de presse hier, il révèle avoir déposé et la caution et le nom de sa coalition et mobilisé plus que le nombre de signatures demandées. Après avoir révélé qu’il a récolté à Diourbel plus de 150.000 parrains, Madické a encore une fois tendu la main à ses frères libéraux.
Madicke Niang à ses frères du Pds: «Venez soutenir ma candidature, nous gagnerons et rétablirons tous ceux qui ont été injustement délestés de leurs droits»
Il faudra compter avec Madické Niang pour les élections à venir. Exit le travail de terrain, il révèle avoir engrangé plus que le nombre de signatures requises. Dans la seule région de Diourbel, a-t-il dit, il a eu quelque chose comme 156.000 signatures.

«Notre candidature n’est pas tardive. Elle est crédible et emmènera Macky Sall, de manière inéluctable, par la grâce de Dieu, au deuxième tour», a fait savoir Madické Niang. Qui ajoute que son équipe a pu aussi avoir le nombre de signatures requises dans chaque région. «Nous avons pu mobiliser plus de 2000 signatures dans chacune des quatorze régions du Sénégal. Nous ne nous sommes pas contentés à avoir des signatures dans sept régions, comme stipulé, nous avons réussi à avoir des signatures dans les 14 régions. Pour la seule région de Diourbel, nous avons eu 156.000 signatures. Touba m’a apporté un soutien massif. Je ne parle pas de Saint-Louis ma région natale…Nous avons pu collecter plus de 2000 signatures dans chacune des 13 autres régions du Sénégal».

Et Madické Niang d’indiquer qu’ils ont satisfait à toutes les conditions pour pouvoir participer aux élections. «Nous avons satisfait à toutes les conditions. Nous avons déposé le nom de la coalition. Notre mandataire a été désigné. Nous avons payé la caution. Actuellement, nous avons plus d’une douzaine de chef de partis, plusieurs dizaines de mouvements. Nous faisons donc cap vers les élections pour battre Macky Sall et l’emmener au deuxième tour».

Aussi, Me Madické Niang tend encore la main aux libéraux du Pds. «Au lieu de nous engager dans des batailles qui peuvent demain, nous conduire vers des lendemains sombres, j’invite mes frères à venir me rejoindre. Je suis le choix qui rassure. La voie de l’assurance. Je devrais rassurer mes frères du Pds. Je les invite à venir travailler pour faire partir ce régime. Ce régime qui n’a fait que déverser de la souffrance partout et avec des probabilités de rejet des candidatures de Karim Wade et de Khalifa Sall, je leur dis, venez soutenir ma candidature, nous gagnerons et nous rétablirons tous ceux qui ont été injustement délestés de leurs droits».






Les Echos



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2QOoNcM
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours