Me Madické Niang sur le Groupe consultatif de Paris :
Le candidat de la coalition Madické 2019 juge inopportune la tenue du Groupe consultatif à Paris pour le financement de la phase 2 du Plan Sénégal émergent (PSE), à deux mois du scrutin présidentiel.

« Personne ne peut comprendre. Un groupe consultatif est mis en place à l’arrivée d’un Premier ministre. Aujourd’hui, le Président Macky SALL attend la fin de son mandat pour aller emprunter au nom des Sénégalais », a-t-il confié en marge d’une visite des sinistrés de la mer recasés sur le site de Khar Yalla.

« Cette dette sera un fardeau pour les populations à venir », a-t-il dit, en ajoutant que c’est « le contribuable sénégalais qui aura la lourde charge de la rembourser ». « Le PSE, c’est Plan Sénégal Endettement », a-t-il martelé après avoir remis des lots de denrées alimentaires aux impactés de la mer.

« Je lui ai dit que votre politique, c’est du Soul Bouki, soulli Bouki. C’est s’endetter pour payer des dettes, mais il persiste dans ce chemin », a vertement déploré.

L’ancien ministre des Affaires étrangères sous WADE souligne que « le niveau de la dette du Sénégal est de 6665 milliards de FCFA » et que « le Sénégal risque de s’écrouler ». « Même les bailleurs ont tiré sur la sonnette d’alerte », a-t-il ajouté. « Il est facile d’emprunter parce que nous avons les ressources qui vont venir avec l’exploitation du gaz. Nous demandons à Macky SALL d’arrêter », a-t-il dénoncé. Pour lui, cet emprunt contracté de « façon irrationnelle », montre que « le coup de force a commencé ».





Ndarfinfo



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2CkIRLV
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours