Cette semaine ci Le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a fait l’objet d’attaques les plus acerbes. Celles-ci sont d’autant plus vulgaires qu’injustifiées. Après Babacar Gaye du Pds qui traita le président Macky Sall de “deum”, repris en cela par son père spirituel Abdoulaye Wade qui le ravala au statut gravissime de “Jamu Jaam”, voici que l’amnésie et la fumisterie s’invitent au débat qui pourtant avait été clos depuis la parution du livre Le Sénégal au Cœur de l’actuel chef de l’état. Combien de fois le premier ministre Mahammed Dionne a-t-il été insulté depuis qu’il a pris les rênes de la primature ?
Quand le PDS diabolisait Macky et dénigrait Dionne… (Par Mamadou Biguine Gueye)
Carapace dure face aux quolibets d’un certain Idrissa Seck, zen à l’endroit des agressions verbales de l’opposition, calme devant les exagérations aux allures diffamatoires d’une certaine presse, Dionne a toujours été loyal à son mentor et efficace dans la traduction en actes, de la vision du président de la République.

Pour le mettre en mal avec le chef de l’exécutif dont il a la confiance depuis ses années à l’Assemblée nationale, à la primature et même dans tous les ministères où il est passé, voilà qu’on s’engouffre dans des détails politico-politiciens pour tenter de lui retirer la belle impression du président Macky Sall à son égard.

Son record de durée à la station de la primature a toujours fait des jaloux. Sa loyauté à son patron n’a jamais souffert du moindre doute chez les observateurs honnêtes de la scène politique. On lui prête des ambitions démesurées. Faux ! Il se dit que Dionne veut devenir directeur de campagne du candidat à sa succession. Faux ! On raconte qu’il place des hommes pour préparer l’après Macky en 2024.

Encore faux !

Le Sénégal a besoin de traiter de questions beaucoup plus importantes que de nous faire descendre dans ces caniveaux qui n’intéressent que ceux qui vivent de mission commando pour détruire les fils les plus valeureux de notre pays. Cessons de faire dans la médisance, la calomnie, la désinformation et l’intoxication.

Le premier ministre n’a jamais insulté personne. Il n’a fait que réagir suite aux attaques les plus haineuses depuis sa prise de fonction. Nul ne peut oublier ceux qui ont toujours été insulteurs professionnels dans ce pays. Qui disait de Wade qu’il était spermatozoïde ? Qui disait de Dionne qu’il est casté ? Qui disait de Dionne qu’il est descendant de captifs ? Qui disait de Dionne qu’il était prêt à dire que le soleil se lève à l’ouest si Macky Sall le lui ordonnait ? Jamais il n’a répondu à ces bassesses venues d’où vous savez !

Alors halte au lynchage médiatique pour atteindre, le président Sall n’est pas homme à se laisser manipuler. Le premier ministre n’a jamais couru derrière qui que ce soit ou quoi que ce soit. Technocrate et excellent commis de l’état, il se donne à fond à chaque fois que la nation a fait appel à lui. Arrêtons aussi de dire qu’il n’a rien chez lui à Gossas ou qu’il veut devenir directeur de campagne. C’est archi faux. Vous verrez si le premier ministre a quelque chose chez lui à Gossas.

“Sénégal khamouniou kou fayou “. L’amnésie est le mal le plus profond du Sénégalais. Le premier ministre ne fait que des jaloux à cause de la confiance toujours renouvelée du chef de l’état à son endroit. Ces lobbys qui se forment pour avoir sa tête sont d’une honteuse impopularité. Allons à l’essentiel encore une fois. C’est de cela que notre pays a besoin et c’est à cette grandeur que nous invite son excellence le président Macky Sall, président de la République.

Mamadou Biguine Gueye.[]mail:[



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2LGRa7Y
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours