Retard dans la livraison de l’Université Amadou Makhtar Mbow : les étudiants attendent toujours leur joyau de Diamniadio
 En marge du Groupe consultatif 2018 pour le financement de la deuxième phase du Plan Sénégal Emergent (PSE), le Président Macky Sall a fortement dénoncé́ le fait que l’Université́ de Kaolack (Ussein) soit en chantier, alors que le projet a été lancé depuis cinq ans maintenant. 
 
Cette même critique pourrait s’appliquer pour les travaux de l’université Amadou Makhtar Mbow de Diamnadio dont l’entreprise sénégalaise Touba Matériaux du maire de Touba, Abdou Lahat Kâ détient 25% des parts de marché.
  
A Paris, Macky Sall n’a pas fait dans la langue de bois en exhortant les privés sénégalais à s’approprier le fast and track pour une grande rapidité et efficience dans l’exécution des marchés publics.
 
Dans le cas d’espèce, le maire de Touba Abdou Lahat Kâ, mais, cette fois, avec sa casquette d’entrepreneur est en charge d’exécuter une partie de ce marché, tout comme celui du marché de l’Université de Touba.
 
Toutefois, la précision est de taille. Parlant de l’état d’avancement des travaux de l’université Amadou Makhtar Mbow, le DG de Touba Matériaux avancé qu‘il n’est ni le coordonnateur du projet, ni l’entreprise pilote, mais juste l’entreprise locale qui avait en charge 14 bâtiments, dont un amphi de 1000 places, de 500 places, 2 amphi de 300 places, des ateliers de maintenance.
 
La Deuxième Université de Dakar est ainsi créée par le décret n° 2012-1474 du 24 Décembre 2012. Le projet de la Deuxième Université de Dakar est logé au Ministère en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche du Sénégal et est piloté, sous l’autorité du Ministre de tutelle, par un comité de pilotage (arrêté n° 764 du 1er février 2013 portant mise en place du comité de pilotage de la deuxième université), un coordonnateur et une équipe de gestion.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2ECk8Fl
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours