Les Nouvelles

lundi 3 décembre 2018

Soutien à Macky Sall : Cascade de démissions chez l'ancien ministre du Plan, El hadj Ibrahima Sall

Soutien à Macky Sall : Cascade de démissions chez l'ancien ministre du Plan, El hadj Ibrahima Sall

La déclaration de soutien du président du Parti Demain la République (PDR) de El Hadji Ibrahima Sall, au candidat Macky Sall, ne passe vraiment pas. Responsable de la Communication du parti, Fary Ndao, a annoncé sa démission sur sa page Facebook.

Invité du Jury du Dimanche avec le journaliste Mamoudou Ibra Kane, ce dimanche 02 décembre 2018 sur la iRadio, El Hadji Ibrahima Sall, président du Parti Demain la République (PDR), a déclaré publiquement et officiellement, soutenir le candidat de la majorité présidentielle et de la coalition Benno Bokk Yakaar, Macky Sall, en vue de l’élection présidentielle du 24 février 2019. Ce que Fary Ndao, un des membres fondateurs dudit parti, ne cautionne pas.

« Nous regrettons profondément que cette annonce publique de soutien n’ait pas été discutée de manière démocratique au sein des instances du parti et notamment, de son bureau politique », fulmine-t-il, dans sa publication.

De plus, s’indigne-t-il, « malgré quelques résultats positifs, notamment dans les secteurs de l’Énergie, des Infrastructures et du Financement de l’entrepreneuriat, le Président de la République, Macky Sall, a indubitablement fragilisé notre démocratie sous son magistère avec l’adoption de lois restreignant les libertés individuelles, l’organisation chaotique des élections législatives de 2017, compte non tenu des nombreux cas de corruption, de conflits d’intérêts ou de mauvaise gestion des deniers publics relevés par les organes de contrôle de l’État que sont l’IGE et l’OFNAC. Ces cas, malheureusement restés sans suite, illustrent en partie les graves atteintes à l’indépendance de la justice que notre pays connait depuis 2012. »

Se démarquant de la position de leur leader, Fary Ndao, Coordinateur du département Communication et ses camarades, Abdoulaye Sène, responsable du Pôle Médias et Youssou Owens Ndiaye, coordonnateur du bureau des jeunes, annoncent leur démission. Il leur est « inconcevable, motivent-ils, de rallier la majorité présidentielle à trois mois de l’élection présidentielle, après s’être opposés à elle durant ces cinq dernières années. »

Forts de ce fait, ils se disent « convaincus que l’espace politique est avant tout un espace de confrontation d’idées et de positions claires défendues par les différents acteurs évoluant en son sein, notre démarche est une affirmation de notre désir de rupture avec l’illisibilité politique imposée par les hommes politiques sénégalais à nos compatriotes. »






Dié Bâ (Emedia.sn)




from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2RCLvla
via gqrds
« PREV
NEXT »

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire