«Construire l’avenir à travers un projet révolutionnaire unique en Afrique de l’Ouest dit Diamniadio Lake City», telle est l’ambition que tente la société Semer Invest au Sénégal. Pour le mouvement d’alerte, Leral Askanwi, c’est une escroquerie à grande qui se cache derrière l’opération vantée à grands coups de pub et de marketing. Ainsi, le mouvement invite le président et les autorités à plus de prudence à défaut de reculer.
Escroquerie de haut vol : Semer, le dg Diène Marcel, les fausses maquettes et les milliers d’ha perdus…
«Avec des bureaux aux Emirats Arabes Unis et au Sénégal, SEMER INVESTMENT a laissé sa marque dans les domaines de l’investissement et de l’immobilier. SEMER aide ses partenaires des Emirats Arabes Unis, du Sénégal, des Etats-Unis et de nombreux autres pays à tirer le meilleur parti des opportunités prometteuses en Afrique», peut-on lire dans une note de présentation. Dirigée au Sénégal par le président directeur général Diène Marcel Diagne, l’entreprise a réussi à charmer le président de la République par un gigantesque projet de logements dernier standing. Il s’agirait d’un projet de 2 Milliards de Dollars. Mais pour Oumar Faye, cette enveloppe faramineuse n’a de réalité que sur le papier. «Ce sont des trompeurs de dimension internationale qui ne sont pas reconnus dans leurs propres pays et qui débarquent dans certains pays africains traînant le complexe pour vendre du vent. Avec une fausse expertise en bandoulière et des carnets d’adresses volontairement surchargés, les vrais dirigeants utilisent des africains derrière lesquels ils se cachent. Ici, au Sénégal, ils ont nommé Diène Marcel Diagne comme directeur général de Semer Invest et comme membre du conseil d’administration pour mieux approcher et convaincre les autorités». Selon Oumar Faye, «ces expatriés et complices africains et sénégalais ont réussi à tromper Macky Sall qui a décidé de leur offrir des centaines d’hectares de terres à Diamniadio. Pour cela, ils ont usé simplement de maquettes lors de leurs audiences au palais. Et ce sont des maquettes trompettes conçues par de grands architectes du monde». Ils n’ont aucune ingéniosité et expertise reconnue ou une surface financière leur permettant de pouvoir bénéficier de ces grandes surfaces de terres. Une fois le ^patrimoine foncier et les garanties de l’Etat en cartable, ils se tournent vers les banques partenaires pour mener des opérations de gage leur permettant de se faire prêter des milliards. Au finish, Diène Marcel Diagne n’auront aucun mérite. Cela, les membres du privé national peut le faire, c’est facile».
Ce qui choque le plus est que, au moment où les autorités cèdent nos terres aux étrangers pour leur faciliter nos décaissements, le département de Rufisque qui polarise Diamniadio manque d’infrastructures de loisirs, des équipements sociaux et collectifs et ses populations se sentent ignorées.
«Diène Marcel DIAGNE, ce Sénégalais de 35 ans, qu’on dit avoir à son actif plusieurs réalisations dans le domaine de l’énergie avec une décennie d’expérience, et qui, dit-on, a travaillé en Amérique du Nord, en Europe, en Asie, en Afrique pour le compte de grands groupes internationaux n’ fait que réussir à jeter de la poudre aux yeux des autorités», relève Oumar Faye.
Badara SECK l'Exclusif

Escroquerie de haut vol : Semer, le dg Diène Marcel, les fausses maquettes et les milliers d’ha perdus…



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2CTYoCE
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours