La sortie du Délégué général à l’entreprenariat rapide, Papa Amadou Sarr, n’est pas du goût de Kilifeu du Groupe Keur Gui. Landing Mbessane Seck (nom du rappeur à l’état civil)a reconnu avoir reçu 15 millions de la Der en sa qualité d’entrepreneur, mais pas en sa qualité d’activiste. Le rappeur n’a pas raté Papa Amadou Sarr, qu’il a traité de tous les noms d’oiseaux.
Kilifeu s'en prend au patron de la Der: «Papa Amadou Sarr est un menteur, un imposteur…»

Entre Papa Amadou Sarr, Délégué général à l’entreprenariat rapide, et Kilifeu, la guerre est déclarée. Alors que le premier a annoncé que le rappeur a bénéficié de 15 millions de francs, dans le cadre des financements de l’entreprenariat rapide, Landing Mbessane Seck, de son vrai nom, a mis les points sur les «i». «L’activiste et le rappeur que je suis n’a rien à voir avec Landing Mbessane Seck, entrepreneur de Ndindy Location et Vente», renseigne d’emblée le rappeur. Très remonté contre Papa Amadou Sarr, le rappeur précise que cela fait 5 ans que son entreprise travaille avec des banques. «Et il n’a jamais été question d’un prêt que nous n’avons pas remboursé ou d’une dette contractée et non payée par notre entreprise», assène-t-il. Raison pour laquelle il se pose la question de savoir : «est-ce qu’un entrepreneur n’a pas le droit de faire un prêt dans une banque pour renforcer ses activités ?» Ainsi, il reconnait que son entreprise Ndindy Location et Vente a bien reçu un prêt de 15 millions, dans le cadre de la Der, il y a de cela deux mois et que «cela n’a rien à voir avec l’activiste que je suis, car je suis un citoyen». Pour lui, cette sortie de Papa Amadou Sarr «est une tentative de manipulation et de diabolisation du groupe Keur Gui».
Pis, Kilifeu dément le Délégué général chargé de l’entreprenariat rapide. «C’est un menteur, parce qu’il a dit que ce financement était consacré aux activités de Keur Gui, alors que ce n’est pas le cas. Il va m’entendre, parce que je vais lui montrer que Mbessane Seck n’est pas Keur Gui. Il essaye juste de ternir l’image de notre groupe. Il est malhonnête ; il est nul et c’est un imposteur », dit-il. Et de poursuivre : «un activiste a toujours un business parallèle. Je suis un père de famille. Sa sortie démontre juste que Papa Amadou Sarr n’est pas professionnel, parce qu’il sait que c’est en qualité d’entrepreneur que nous avons bénéficié du financement de la Der, mais pas le groupe Keur Gui».
Ce chapitre fermé, Kilifeu en vient aux propos de Macky Sall, qui a soutenu que le développement de l'Afrique ne se fera pas avec des jeunes qui insultent des chefs d'État, lors du premier panel de la 3e Conférence internationale pour l'émergence de l'Afrique. «Cela démontre que l’objectif que l’on s’est assigné à la sortie de la chanson Sai Sai est atteint. Cela veut dire que l’on a touché là où ça fait très mal. Il ne sait pas que les jeunes l’ont toujours rejeté parce qu’il n’a rien fait pour eux», dit-il.

Samba THIAM



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2Hk6jxo
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours