Macky Sall :

Présidant la rencontre de la Coordination des maires du Sénégal pour sa réélection, le président de la République, Macky Sall, en a profité pour solder ses comptes avec l'opposition qui l'accuse d'avoir saboté les élections par le parrainage.

 

"Si on devait faire la balance, on n'allait pas continuer les élections. Il n'y a rien à faire. Wakhbi diekhna. Combat bi diekhna, l'opposition a raison de dire qu'elle n'ira pas à la présidentielle, car 530 maires représentent le Sénégal", a martelé Macky Sall.

Selon lui, si c'était une démocratie représentative, les élections n'auraient pas lieu. "Si on avait donné aux experts la carte électorale pour qu'ils fassent les statistiques, l'opposition ne verrait rien du tout", a soutenu le chef de l'État.

S'agissant du parrainage, Macky a lancé avec ironie : "Le parrainage a fait trop de choses. Et comme disait l'autre, c'est le boulevard des invalidés. Et il ne faut pas se fâcher contre le président, si on est recalé", dit-il avant enchaîner: "Peut-être en 2024, si je ne suis plus là, ils pourront avoir une chance. Mais, pour le moment, ils n'ont qu'à rester sur le banc de touche.'' Il a invité tous les candidats recalés à rejoindre la majorité présidentielle.
 

Mohamed Rassoul GUEYE - Seneweb.com




from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2F5IZ3N
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours