C’est un message de fermeté que le président de la République a adressé aux « petites gens » de l’opposition qu’il accuse de vouloir de déstabiliser le pays à quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle. Macky Sall inaugurait la mosquée Suleyman Baal dont le coût de réalisation serait d’environ 1 milliard de francs Cfa.
Macky Sall à l'opposition : « Je n'accepterai pas que des petites gens brûlent ce pays »
Depuis quelques temps, le climat politique est très tendu. Avec des menaces verbales par presse interposée, à tout va, en toutes occasions. D'ailleurs des jeunes de l'opposition semblent s’être radicalisés après l’invalidation (provisoire) de la candidature de Khalifa Ababacar Sall et l’irrecevabilité de celle de Karim Meïssa Wade en vue de la présidentielle du 24 février.

Des manifestations de rue marquées par des destructions de biens et des scènes de guérilla ont eu lieu dans certains endroits de la capitale. Des militants de l’ex maire de Dakar radié jeudi de son poste de député par le bureau de l’assemblée nationale sur demande du ministre de la Justice, sont en détention à la prison de Rebeuss. Les forces de l’ordre sont intervenues violemment au siège des « khalifistes », ce qui a choqué une bonne partie de l’opinion.

C’est dans ce contexte que le Président Macky Sall, à l'occasion de l'inauguration de la Grande Mosquée Suleyman Baal de Guédiawaye, a mis en garde l'opposition contre toute tentative de déstabilisation du pays. « Devant un puits, seul ceux qui n'ont pas de puisards perturbent. Mais laissez-les parler. Nous n'avons pas le temps de bavarder. Nous sommes dans le temps de l'action », a martelé le chef de l’Etat. Qui ne s’est pas privé de dire à haute et intelligible voix : « Nous n’accepterons pas que de petites gens brûlent ce pays. Ça, c'est impensable. Force restera à la loi ».

La grande mosquée inaugurée ce vendredi par Macky Sall porte le nom prestigieux de Suleyman Baal. Elle a été construite pour une somme d’environ 1 milliard de FCFA. La cérémonie a eu lieu en présence des délégués de quartiers, des imams de Pikine et de Guédiawaye, de responsables politiques divers.

« Aujourd’hui, nous inaugurons la grande mosquée de Guédiawaye. Le vendredi prochain, nous allons aussi inaugurer la grande mosquée de Pikine. Nous y avons aussi d’autres infrastructures. Notre ambition est de faire de Pikine et de Guédiawaye des villes modernes ou tout le monde aura envie de venir habiter. Ce sont des localités très importantes dans le Sénégal », a indiqué le Président Sall. Dans ce sillage, il a annoncé l’arrivée imminente des bus de transit rapides (Brt), qui vont rouler à Guédiawaye « pour faciliter d’avantage la mobilité des populations ».

Pour montrer leur satisfaction au Président Macky Sall, les associations des délégués de quartiers et des imams de Pikine et Guédiawaye ont promis au candidat de l’Apr « une victoire éclatante ». « Compte tenu des réalisations que nous avons faites ici, je sais que Pikine et Guédiawaye sont acquis à ma cause. Mais n’empêche (Dinna fii doxantu). Je vais me promener ici pour vous remobiliser d’avantage», a-t-il ironisé.

impact.sn



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2T1wI4s
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours