La coalition « Benno Bokk Yaakaar » traverse une mauvaise passe dans le département et dans la commune de Louga. A moins d’un mois de l’élection présidentielle, la coalition qui porte la Candidature de Macky Sall est écartelée par des manœuvres qui ont fini de le fragiliser. De l’accréditation des Plénipotentiaires du département à l’installation du comité électorale de la commune de Louga, les rivalités entre tendances sont exacerbées malgré les « injonctions du Président Macky Sall que bien des responsables locaux semblent fouler aux pieds. « Nous tendons la main à tous les responsables de la coalition pour faire bloc, monter le comité électoral et aller ensemble pour faire réélire Macky Sall au premier tour ». Ces propos aux relents de cris de cœur de Aminata M’Bengue N’Diaye, tenus la nuit du Lundi au concours d’une conférence de presse improvisée traduisent à suffisance le malaise qui règne au sein de la coalition Benno Bokk Yaakaar de Louga. Une conférence de presse qui est d’ailleurs une « réponse » à une réunion tenue peu avant par le Maire et Ministre Moustapha Diop qui a monté « son » comité électoral sans l’assentiment d’autres membres de la coalition.
MALAISE A BENNOO BOKK YAAKAAR A LOUGA :​ RADIOSCOPIE D’UNE COALITION EN DEGENERESCENCE
Retour sur les péripéties d’une démarche « trouble » de Benno Bokk Yaakaar à Louga
Le 15 Janvier dernier, le Président de l’Alliance pour la République par ailleurs candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar a, dans une lettre adressée « Aux Responsables militants et militantes de la coalition Benno Bokk Yaakaar et de la Majorité présidentielle » axée principalement sur la mise en place des comités électoraux et appelé ces derniers dans la lettre en un large consensus et de mettre en place les comités électoraux en des termes sans équivoque. « C’est dans l’unité, la solidarité et l’engagement pour la réélection dès le premier tour de notre candidat que les comités électoraux doivent être mis en place». Et Macky Sall, candidat de ladite coalition de poursuivre dans sa lettre : « Ces comités électoraux devront être le résultat de larges concertations (…) L’esprit d’ouverture de partage et de générosité devra guider l’installation des comités électoraux ». A la suite de cette lettre du candidat Macky Sall, une autre note de la direction de la coalition Benno Bokk Yaakaar signée par Benoit Sambou, relative aux plénipotentiaires et transmise, pour le cas du département de Louga à Moustapha Diop le maire de la Commune en date du 18 Janvier 2019 définissait les fonctions des Plénipotentiaires et à lui la charge de les transmettre aux principaux bénéficiaires dans les communes que contrôlent la coalition Benno Bokk Yaakaar dans le département de Louga. A première lecture, tout portait à croire que la coalition Benno Book Yaakaar n’allait souffrir d’aucun errement dans le processus de la mise en place des comités électoraux compte tenu des recommandations faites par la Direction nationale mais aussi, par le candidat Macky Sall. Mais cela n’a pas servi de repère à certains responsables qui ont adopté une posture qui, à la limite, a créé le malaise à Louga. D’abord, sur l’accréditation des plénipotentiaires, trois des Maires du département de Louga n’ont jusqu’à ce jour, reçu leurs lettres d’accréditation pour assurer cette fonction. Il s’agit des Maires de Sakal, de Coki et de Thiamène. Pour qui connait la configuration politique départementale, ces trois maires, respectivement (Birahim Diagne, Pape Diop et Assane TOP) ne font pas partie de la tendance politique du Maire Louga. Et c’est ce qui justifierait leur « mise à l’écart » dans ces choix finalement portés sur d’autres responsables de la tendance politique qu’anime le maire de Louga. Une situation qui ne finit toujours pas de s’amplifier du fait que « les zappés » et leurs alliés se font entendre pour « rentrer dans leurs droits »

Pour rappel, aux dernières Législatives, c’est par ce même procédé que les Plénipotentiaires ont été choisis avec comme conséquence, le vote-sanction et la perte de beaucoup de localités que contrôlait la coalition Benno Bokk Yaakar C’est dire que rien que sur ce premier acte d’un long feuilleton électoral, le malaise a fini de s’installer dans la coalition que dirige le Président Macky Sall.
Mise en place du comité électoral et les manœuvres qui plombent la cohésion locale.
Comme presque partout au Sénégal, la mise en place des Comités électoraux n’est pas de tout repos. Mais le cas de Louga est singulier. Le Jeudi 24 Janvier, la première réunion convoquée dans ce sens a vu la participation de presque tous les leaders locaux. Une rencontre à «Hui-clos » suivi d’une large réunion le lendemain au Centre culturel régional de Louga au cours de laquelle d’ailleurs, Moustapha Diop, plénipotentiaire de la Commune était le premier à intervenir. Tout semblait marcher jusque-là. Dimanche 27 Janvier est convoquée à la Permanence Benno Bokk Yaakaar une assemblée de toutes les sensibilités politiques de la coalition pour la mise en place du Comité électoral de la commune de Louga. Seulement à cette rencontre, l’absence du maire de Louga a vite suscité des interprétations les une plus « fractionnistes » que les autres, même si, aucun motif n’a été évoqué pour le justifier. Cela n’a pas empêché pour autant aux responsables présents de « dégager une ossature », lister les postes à pourvoir et attendre de « réunir toutes les sensibilités/
Mais Tout a basculé le Lundi. Ce jour, dans la matinée, Moustapha Diop convoque une réunion au Centre Culturel. A cette rencontre à laquelle beaucoup de leaders ont assisté espérant le renforcement de l’unité jusque-là entretenue, il a été procédé à la lecture de la composition d’un Comité électoral. Et sans débat, la séance est levée. C’est l’amertume chez certains et la satisfaction chez d’autres. Un fait qui n’a pas été du goût d’autres membres de la coalition qui ont, dès le soir, sous la conduite d’Aminata M’ Bengue N’Diaye, ont organisé « la riposte ». Là, avec d’autres responsables, devant la Permanence du Parti socialiste ils ont dénoncé « la démarche solitaire » et n’ont pas manqué d’indexer Moustapha Diop qu’ils accusent de « n’avoir jamais fait bloc avec les autres membres de la coalition en période d’élection ». Accusation fondée ou pas ? La Ministre de l’élevage a toutefois tenu à demander aux responsables de « garder patience et de travailler à unir tout le monde autour de l’idéal de la réélection de Macky Sall »
Toutefois, au vu de la marche des choses, tout porte à croire que la coalition de Macky Sall déjà éclatée pourrait aller en campagne électorale en ordre dispersé à Louga avec ce que cela requiert comme conséquence sur le scrutin du 24 Février prochain.
Le « Mouvement Dolly » :
Au-dessus de la mêlée ?
Dans ces situations parfois confuses aux allures d’un feuilleton politique à plusieurs épisodes, des observateurs avertis de la scène politique locale ne manquent pas de s’interroger sur la posture du Mouvement « Dolly » de Mamadou Mamour Diallo. Ce Mouvement, qui s’est affirmée comme une force politique bien présente à Louga semble avoir « boudé » le terrain de la polémique et des tendances internes à la coalition Benno Bokk Yaakaar. Jusqu’à ce jour et ce depuis les Législatives auxquelles il a participé pour la première fois en tant qu’acteur du jeu politique local, les partisans de Mamour Diallo sont muets et même absents du champ de la polémique. C’est comme si leurs sorties étaient bien calculées et articulées autour du seul slogan « Réélire le Président Macky Sall au premier tour ». C’est sans doute pourquoi jusqu’à ce jour et depuis les Législatives de 2017, bien que représenté à toutes les rencontres de la coalition, le « Mouvement Dolly » semble avoir pris l’option d’évoluer en dehors des « agitations » qui, il faut le dire, interviennent dans un contexte politique où partout l’heure sonne aux alliances stratégiques et non aux divisions internes. Est-ce c’est ce que « Dolly » a compris ? La réponse à cette question se donnera d’elle-même.

Khalif A Wélé Lg8tv.com



from Leral.net - S'informer en temps réel https://www.leral.net/MALAISE-A-BENNOO-BOKK-YAAKAAR-A-LOUGA-​-RADIOSCOPIE-D-UNE-COALITION-EN-DEGENERESCENCE_a242096.html
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours