Mamour Diallo: « Les raisons de mon engagement politique »

 Un mot sur la politique pour finir: qu’est-ce qui a motivé Mamour Diallo à s’engager en politique ?
 
Mamour Diallo : Les raisons de mon engagement politique sont multiples et, honnêtement, j’aurais du mal à les hiérarchiser. Mais je peux vous dire que cela faisait plus de quinze ans que certains de mes proches, surtout dans le quartier où j’ai grandi, me poussaient à prendre des responsabilités politiques. Mais j’avoue que je n’avais jamais été tenté ; au contraire même. J’étais un technocrate, ma carrière administrative se déroulait à merveille et ma nature réservée ne me destinait pas, selon ma propre analyse, à jouer les tribuns…

Toutefois, à un certain stade de la vie, on a envie de rendre à son pays un peu de ce qu’il vous a donné. Je me suis rendu compte qu’il y avait une certaine forme d’égoïsme à se replier sur son confort personnel, avec sa famille, en gérant tranquillement sa carrière loin du tumulte de la vie publique. J’ai donc cherché la meilleure manière d’être utile et, puisque je n’ai pas la prétention de considérer que j’ai un destin national, je ne suis pas Ousmane Sonko (Rires), j’ai choisi l’échelon régional pour essayer d’améliorer la vie des gens. Car Louga est dans mon Adn. J’y suis né, j’y ai grandi, mes parents y vivent toujours, j’y possède une maison, même si je n’ai jamais eu la chance, sur le plan professionnel, d’y être affecté.

Je me suis dit que c’était le devoir des enfants de Louga, surtout ceux à qui la vie avait souri, de revenir vers leur terroir, de se mettre à son service et de se battre pour en faire l’une des régions les plus attractives du Sénégal. Je rajouterai enfin que ce choix a été facilité par la personnalité ainsi que la politique du Président Macky Sall, qui m’a nommé directeur des Domaines sans m’avoir jamais rencontré: Un leader exceptionnel qui est en train de mener le Sénégal vers un horizon très prometteur. A le regarder faire, j’ai eu envie moi aussi de rejoindre le champ de bataille et d’apporter ma contribution à ce combat qui est le plus noble des combats: celui pour l’émergence économique et sociale de notre nation.






Interview réalisée par PAPE SAMBARE NDOUR ET NDIAGA NDIAYE (L’Observateur)



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2HtwPUV
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours