Téliko répond à Macky Sall: « sa présence au CSM est une forme d’assujettissement sur le judiciaire »
Le président de l’Union des magistrats du Sénégal, Souleymane Téliko a pris le contre-pied du Président Sall qui, lors de son discours de nouvel an, déclarait que sa présence au poste de président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), est ‘’tout simplement honorifique’’.

Selon le juge Téliko, si l’organe central qui gère la carrière des magistrats est dirigé par un autre qu’un magistrat, « on peut avoir l’impression que c’est la justice qui est dirigée par l’Exécutif ». Par conséquent, la présidence de Macky Sall ‘’symbolise l’assujettissement du pouvoir judiciaire par rapport au pouvoir exécutif’’ et, est ‘’loin d’être honorifique’’.

Parce qu’au fond, poursuit-il, « les attributions essentielles du CSM, que sont le pouvoir de proposition et le pouvoir de nomination, sont exercées par l’Exécutif ». Souleymane Téliko s’exprimait samedi, lors du lancement de la plateforme des acteurs de la société civile pour l’indépendance de la justice.





Enquête



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2RDpxli
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours