Campagne électorale : 22 morts et 33 arrestations dénombrés
Le sang a coulé durant ces 21 jours de campagne électorale, en vue de la présidentielle de ce dimanche 24 février 2019. Selon un bilan établi par « Walf Quotidien » dans sa livraison de ce vendredi, au moins 20 morts ont été enregistrés dans tout le pays durant la période considérée.

Ces pertes en vie humaine sont notées dans des accidents de la circulation et dans des violences physiques suivies de mort d’homme.

Aucun camp n’est épargné, chaque état-major politique parmi les cinq candidats en lice, a son lot de morts.

Le bilan le plus macabre est survenu le 10 février 2019. Un véhicule transportant des gendarmes qui faisaient le jalonnement entre Sédhiou et Bignona pour préparer la caravane du candidat Macky Sall, s’est renversé, faisant quatre morts et 10 blessés graves.

Pour les cas de décès liés à la violence physique, Walf note les affrontements entre militants du Pur et de Bby survenus le 11 à Tambacounda.

Le journal a recensé 33 arrestations avant et pendant la campagne électorale qui s’achève aujourd’hui, à partir de 23 heures 59.






Leral.net



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2tvKCAC
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours