De l'immensité de Wade et de la petitesse du PDS dont il est l'otage (Dr Ahmed Khalifa Niasse)
 L'homme que j'ai vu ce mardi 19 février 2019 et que je fréquente depuis cinquante ans a certainement perdu de son entièreté. Toutefois, l'homme est immense. Faisant partie des principaux acteurs de la vie politique, économique et sociale de notre pays. Talonnant Cheikh Anta Diop, Leopold Sedar Senghor, Mamadou Dia et Lamine Gueye qui sont ses devanciers.
 
L'homme le plus diplômé d'Afrique est aussi celui qui a écrit le plus d'ouvrages spécialisés sur le développement. Penseur hors gabarit, l'homme est de dimension universelle. Et appartient désormais à la race des "immortels". Patient, il a mis trente ans avant d'arpenter les allées du pouvoir.
 
Toutefois, comme le condor, le chasseur qui cherche à mettre fin à son envol se trouve tout au bas dans la vallée. Wade est certainement l'otage d'une famille et de l'un des dizaines de partis issus de son école. Et qui se réclament de son enseignement. Du PDS rénovation de Serigne Diop à l'APR de Macky Sall, en passant par le Rewmi de Idrissa Seck, le Bokk Gis Gis et, même, le FAP que j'ai créé le Premier Août 2000........ Sur son soutien à Macky Sall cela saute aux yeux. Parce que d'abord, il l'a créé, poussé et favorisé.
 
Or de la doctrine même de Me Abdoulaye Wade :"Il y a deux manières d'aider quelqu'un. L'une est simplement de le laisser passer". Ce qui est le cas. Lui-même dit : "Il y a deux manières de se réclamer de quelqu'un. L'une est de le contester." Si Macky l'a contesté c'est le cas aussi. Wade n'est pas du genre à se faire marcher sur les pieds. Il approuve ma position.
 
Lui-même, et à ma demande, a écarté tous ses accompagnateurs, sans exception. Avait-il quelque chose à leur cacher ? C'est aux lecteurs d'en tirer les conclusions.
Comment est-ce qu'un comité directeur peut attester d'une séance dont il était écarté ? Les membres de ma famille n'y étaient pas non plus. C'est cet accaparement de la personne et de la personnalité de Wade qui fait que cette fois ci il cherche et obtient une échappatoire.
 
Cela me rappelle une anecdote qui s'est déroulé lors du Sommet de la Conférence Islamique de la Mecque. Alors que nous étions au Palais de Minna à un dîner offert par le Roi Abdallah Wade et moi échangions des anecdotes humoristiques. Nous vîmes alors au loin un membre de sa famille venant vers nous. Il se cacha derrière un pan de mon grand boubou de peur que cela lui soit reproché.
 
Ce qui vient d'être dit donne une idée de la situation de mon ami, frère aîné. Tout à la fois mon Maître et mon Disciple comme il s'en est réclamé lui-même. N'est-ce pas que dans la vidéo mise en ligne à cette occasion il a déclaré sans ambages :"Tu peux m'engager là où je ne voulais pas m'engager. Et me désengager aussi"?
Nous détaillerons le moment venu. Mais en attendant je lui ai dit :"Toi et moi votons Macky"
 
Dr Ahmed Khalifa Niasse



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2GXTNC2
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours