Ils sont 6 partis (Afp, Apr, Ld, Aj, Rp, Pit) et 3 mouvements citoyen de la coalition Benno Bokk Yakaar de la commune de Keur Socé, à installer leur comité électoral, après celui du maire. Ces souteneurs du candidat sortant justifient leur attitude par le souci de battre campagne pour expliquer aux populations, que le scrutin du 24 février prochain, n'est pas celui du maire, mais celui du président Macky Sall. Car selon les amis de Modou Soukèye Ndiaye, le maire n'est pas en mesure de faire gagner leur leader dans la commune.



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2HJCZk7
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours