Arrivé à la 3e place des élections législatives de 2017 pour une première participation, le Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) était la révélation de ces joutes. Aussi, le professeur Issa Sall avait -il un préjugé favorable au moment de défier Macky Sall.
Les candidats à l’heure du choix : Issa Sall, les contrecoups d’une campagne
Sa légitimité fondée sur une base affective socio-religieuse avec le soutien de la communauté Moustachidine, Issa Salla avait assurément pris un bon départ. Et son score aux dernières législatives semblait montrer que son statut de novice à ces joutes présidentielles, n’était guère en soi un handicap.

Mais force est de reconnaître que le professeur Issa Sall est le candidat qui a subi le plus les contrecoups de cette campagne électorale, avec les évènements tragiques de Tambacounda qui ont causé la mort de deux jeunes au cours desquels,les éléments de sa garde rapprochée ont été opposé à des militants du parti au pouvoir. Un point noir dans cette campagne qui a d’ailleurs valu au candidat, de suspendre son périple national pendant 2 jours et qui a vu 14 de ses éléments emprisonnés. Une tache - indélébile ? - que le PUR a tout intérêt à voir s’effacer après le vote.





Bachir Seck



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2GIE3mM
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours