Macky Sall à Rufisque:
Après une caravane dans la zone des Niayes, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar a clôturé la journée du lundi 18 fevrier par une méga-meeting au terrain des Hlm de Rufisque.

Ainsi, Macky Sall comme partout où il est passé, a d'abord chanté son bilan, avant de lancer un appel pour la continuité des realisations devant une mobilisation exceptionnelle. Selon le président sortant, Macky Sall, nul ne peut ignorer ses actions dans la vieille ville et dans le departement.

Il a cité les réalisations à Rufisque notamment le programme Promovilles avec 10 km de voirie intérieure: "voilà l'avenir, ce que je vous promets ensemble jusqu'en 2024-2035". Dopé par un monde surexcité, le candidat à sa propre succession souligne que "les choses sont claires partout où je suis allé, le peuple est debout.

Je voudrais vous dire, vous les populations de Bargny, soyez tranquille pour ceux qui sont propriétaires de titres au port mineralier de Bargny. Je suis le Président de la République qui défend l'intérêt de son peuple". Sous un autre registre, le candidat Macky Sall a expliqué que pour le Train express régional (ter), 60 milliards ont été décaissés pour indemniser les impactés dont 500 millions qui seront payés dès la fin du mois de février au profit des populations de Bargny.

Pour les populations de Ndayane, le président sortant les a rassurées en ces termes: " Vous n'allez pas etre déguerpis pour la construction du port et tous ceux qui sont impactés, vont être dédommagés. J'ai pris des mesures pour les populations de Diakhaye pour leur donner leur titres fonciers tout en leur payant leurs arriérés", a expliqué Macky Sall, non sans dire qu'il a une politique sociale, une politique au service du peuple sénégalais: "Voilà la difference entre les autres et moi."

Comme il a l'habitude de le faire à la fin de son discours, le candidat à sa propre succession pour l'élection présidentielle du 24 février prochain n'a pas manqué de lancer des piques à ses adversaires. Sur le plan de la mobilisation, Macky Sall martèl: "je leur lance le défi d'aller vers les stades pour organiser des meetings au lieu de faire des caravanes avec 5 véhicules."

Avant dajouter que "la victoire au premier tour est évitable et personne ne pourra l'empêcher. Le 24 février avant 18 heures, les choses seront claires. Le peuple sénégalais a déjà choisis et a choisi la continuité vers le progrès. Et d'ailleurs, il n'y a jamais existé de combat ,ici à Rufisque, tout est clair . Nous avons toujours gagné à Rufisque. Ne cèdez rien aux adversaires, il faut tout rafler", a-t-il conclu.






Cheikh Makhfou DIOP, Envoyé spécial 



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2T3muDY
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours