Pierre Goudiaby Atépa :

Pierre Goudiaby Atépa est l’invité du Jury du Dimanche sur i Radio (90.3). Entre autres sujets, il évoque ses relations avec Karim Wade, candidat recalé à la présidentielle.

« J’avoue, à l’époque, nous avions des relations exécrables. Le reproche que je lui faisais, c’est qu’il était jeune et qu’il n’avait pas à se presser. Mais, aujourd’hui, tout est revenu au beau fixe. Nous avions eu à échanger et je lui ai dit que je souhaitais qu’il accompagne Sonko. Et, il m’a répondu que lui-même était candidat.

Mais après le 20, quand la décision de la Cedeao sera rendue, nous espérons un soutien 
», avoue l’architecte. Qui ne exclut tout idée de boycott.

« Ce que je ne veux pas c’est qu’il y ait des consignes de boycott. La réaction de Abdoulaye Wade est celle d’un père qui a une grande déception et qui réagit à fleur de peau », croit-il savoir.

Pour lui, le séjour de Wade à Conakry pourrait tout réglé. « Abdoulaye Wade est patriote. Je sais qu’il comprend qu’il ne peut pas appeler à brûler le pays. Je ne suis pas en phase avec lui et je le lui ai dit. J’ai passé des jours avec lui à Paris et j’ai fait 5 heures dans l’avion avec lui. Donc, je pense qu’après le 21, il n’appellera plus au boycott ni à brûler le pays. »

Abdoulaye Wade qui est à Conakry sur invitation du président Alpha Condé, devrait aussi rencontrer François Hollande, ancien président Français. Selon Atépa, ceux-ci tenteraient de le dissuader de son projet de destabiliser le scrutin du dimanche prochain, 24 février. « Il n’est pas allé faire du tourisme. L’affaire concerne aussi Macky Sall et il est obligé d’y être impliqué . Après son séjour à Conakry, les choses iront beaucoup mieux et le vieux va revenir avec plus de sagesse moins de passion. »

Source Emedia.sn




from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2BPLZyT
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours