Le président du mouvement « Sokhali Sine Saloum and Ak Sénégal », El Hadj Malick Guèye estime que l’élection présidentielle s’est bien déroulée sur l’ensemble du territoire national. Les populations, retient-il, sont sorties massivement pour voter dans le calme et la sérénité. L’ancien député de Latmingué, apprécie de manière positive les résultats de la coalition « Benno Bokk Yakaar » obtenus dans sa localité. D’après lui, la commune rurale de Latmingué a pris de l’avance sur les autres communes de Kaolack, lors de cette élection présidentielle du 24 février 2019.
Présidentielle 2019- El Hadj Malick Guèye: « Les Sénégalais ont fait montre d’une très grande maturité politique »
Le président du mouvement « Sokhali Sine Saloum and Ak Sénégal », El Hadj Malick Guèye, a donné une lecture globale de l’élection présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal. Relevant quelques difficultés dans l’exercice électoral, il a salué la maturité du peuple sénégalais. Et, il précise qu’il n’est pas trop recommandé de donner hâtivement des résultats dans un contexte pareil. Alors qu’il y a des institutions, habilitées à le faire.

Ainsi, procéder de la sorte, avertit-il, serait synonyme d’un non-respect à ceux qui ont accompli le vote, un devoir citoyen. Et, ce n’est pas aussi, une façon d’aider le président Sall. Un tel comportement, relève-t-il, peut même, contribuer à restreindre la démocratie sénégalaise. « J’ai vu certains attaqués le premier Ministre, Mouhammad Boun Abdallah Dionne. Alors que, nous avions la même lecture après les résultats obtenus de nos bases. Et, à se fondant sur les résultats de nos bases respectives, il nous a été donnés de constater que le Président Sall pourrait gagner l’élection au 1er tour. Mais, il faut que chacun se limite à ce qui est de son pouvoir », a insisté El Hadj Malick Guèye.

Gardant espoir d’un aboutissement heureux de l’élection présidentielle, il a demandé à l’ensemble des acteurs d’accepter le verdict du conseil constitutionnel. « J’ai beaucoup appris de ces élections. Les sénégalais ont fait montre d’une très grande maturité politique. Ils ont bien participé au développement et, au respect de la démocratie. L’élection présidentielle s’est bien déroulée sur l’ensemble du territoire national. Et, les populations sont massivement, sorties pour voter dans le calme et la sérénité », a constaté l’ancien coordonnateur départemental de Kaolack en 2012.

Sous ce registre, El Hadj Malick Guèye s’enorgueillit des résultats obtenus dans la commune rurale de Latmingué. Ladite localité, révèle-t-il, a pris de l’avance sur les autres communes de Kaolack. Puisque, le Président Sall a obtenu dans cette localité plus de 6 000 voix et l’opposition, moins de 1 000 voix. Ce qui fait ce suffrage exprimé dans son fief, s’estime à 80%. « Nous apprécions notre collaboration avec l’opérateur économique et leader du mouvement Car, Baye Ibrahima Ciss. Il a grandement contribué et facilité notre réussite à l’élection présidentielle du 24 février 2019. La victoire n’est pas exclusivement l’œuvre d’une seule personne. Seulement, le pôle de cette localité, Nioro, Sokone, Passy, Keur Madiablel et autres, a bien travaillé de manière collégiale. C’est un travail d’équipe qui a profité à ce pôle du Sine Sall et, au Président Sall », prévient-il.

Et, le président du mouvement « Sokhali Sine Saloum and Ak Sénégal », reste d’avis que, si l’ensemble du Sénégal, ressemblait à Sine Saloum, il n’y aurait pas de doute sur la réélection du président Macky Sall, au 1er tour.

Leral



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2NwzgWf
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours