«L’objectif de la plateforme industrielle est d’accélérer le développement industriel du Sénégal tout en assurant la promotion des produits locaux et des investissements directs étrangers pour asseoir, de façon durable, la transformation structurelle de notre économie » Président Macky SALL
Sénégal : Le renouveau industriel en Marche
Plateforme industrielle de Diamniadio, Zones économiques spéciales, Diass, Sandiara, Agropole du Sud et bientôt le Parc industriel de Touba…le renouveau industriel du Sénégal est en marche, porté par le Président Macky SALL, à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE).

Le 22 décembre 2018, le Président Macky SALL, inspirateur et bâtisseur de la nouvelle Ville de Diamniadio, était encore une fois sur les lieux de ce Pôle urbain pour inaugurer une nouvelle réalisation phare : la plateforme industrielle internationale de Diamniadio (P2ID). Pour un coût de 25 milliards de FCFA entièrement financé par l’Etat du Sénégal, le projet a été lancé en 2015. Sur 13 hectares comprenant la voirie et des réseaux divers, trois hangars de 10 000 m2 chacun, et un hangar de 5000 m2, la première phase, déjà opérationnelle, a mobilisé 1053 emplois dont la majorité est constituée de femmes.
Le Gouvernement du Sénégal, dans sa politique de création d’emploi pour les jeunes et les femmes, vise 23 000 postes (15 000 emplois directs et 8000 indirects). La plateforme accueille aujourd’hui les premières unités industrielles. Au moins sept (07) entreprises industrielles spécialisées évoluant dans le textile, les équipements biométriques, électroniques et solaires sont déjà installées. Il s’agit de C&H, SEWACARD, SARTORISEN, GALION, CTIS, ADS et AFRITEX. Les services installés sont l’APROSI, l’APIX, GLOBEX, FEDEX, Service médical (Santé), BICIS (service bancaire), AMSA (assurances) et ADS/Equality (Conseil).

Phase 2 du P2ID : 40 hectares, 60 milliards FCFA

Le Président Macky SALL a donné au Parc industriel le statut de Zone économique spécialisé (ZES) pour un environnement propice aux affaires avec des mesures d’incitation fiscale, douanières et des avantages liés à la législation du travail. Le dispositif d’incitations autour des Zones économiques spéciales est en place, ainsi que la signature des décrets d’application y afférents.
En inaugurant la Plateforme industrielle de Diamniadio, en décembre dernier, le Président Macky SALL a lancé en même temps la phase 2. La deuxième phase de P2ID prévue sur 40 hectares coûtera 60 milliards de FCFA. La République Populaire de Chine compte assurer le financement. 15 000 emplois directs et 8000 emplois indirects sont également attendus. Le deuxième parc industriel aura 16 hangars de type A et deux hangars de type B.

Diamniadio – Thiès – Dias : Triangle de l’émergence, Pôle axial de développement

La P2ID est proche de l’AIBD, de l’autoroute à péage, du chemin de fer, du port de Sendou etc. Elle a une bonne connectivité, dispose d’une centrale électrique de 15 MW, d’un réseau anti-incendie, d’un réseau électrique MT/BT, de fibre optique, de vidéo-surveillance, de réseau d’assainissement séparatif entre autres commodités. Les infrastructures routières s’étirent sur 3 km avec 2x2 voies, un réseau d’eau potable de 2500m3/j, des réserves de 3500m3 équipées de pompes, un système de recyclage des déchets, de traitement des eaux usées, un canal d’évacuation des eaux pluviales sur 1km etc.
Le choix d’implanter le parc industriel à Diamniadio est stratégique à plus d’un titre. Un choix qui désengorge Dakar, valorise le patrimoine foncier et impacte l’exportation des produits des Zones intégrées.
Pôle névralgique de développement et de dynamisme de la politique d’équité et d’équilibre territoriale, Diamniadio, Thiès et Diass, grâce à l’AIBD, forme une sorte de Triangle de l’Emergence, aère Dakar et rapproche l’intérieur du pays à la capitale. Avec tout ce que cela comporte comme opportunités et retombées socio-économiques au bénéfice des populations.
Zone économique spéciale (ZES) érigée par le Président Macky SALL, le Parc industriel de Diamniadio est ainsi le fer de lance du renouveau industriel du Sénégal. Un renouveau industriel engagé par le processus d’implantation des parcs intégrés. Après Diamniadio, les ZES de Diass et Sandiara ont été créées. Le processus de renouveau industriel se poursuit également avec les agropoles intégrées dont la première vient d’être structurée par le Bureau Opérationnel du Suivi du PSE (BOS-PSE), avec l’appui d’experts malaisiens et la collaboration du Ministère de l’Industrie et de la Petite et moyenne industrie. Il permettra le démarrage au plus tard, en début 2019, de l’Agropole Sud, spécialisée dans la transformation de la mangue et de l’anacarde.
Aujourd’hui, A Diamniadio, Yenne, Diass, Sandiara, Sindia, Nguekokh et alentours, poussent de nouvelles zones résidentielles et des centres d’affaires dans les communes citées. Et s’implantent des banques, stations-services, des agences immobilières, des réceptifs, autour d’une mixité sociale et fonctionnelle for dynamique.
La vision du Président Macky SALL et le génie créatif qui s’est ainsi opéré autour de Diamniadio et des ZES ont séduit l’ONU. L’Organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (ONUDI) a désigné le Président Macky SALL «Champion de la troisième décennie des Nations-Unies pour le développement industriel de l’Afrique 2016-2025 ».

BIG



Sénégal : Le renouveau industriel en Marche



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2SA8tx4
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours