Toussaint Manga: « Je ne voterai pas et ne reconnaîtrai pas Macky Sall comme président au-delà du 24 février »
 
MON OPINION SUR LA SITUATION POLITIQUE
 
La déclaration du président Abdoulaye WADE est claire, constante et cohérente. Le PDS n'a jamais envisagé un plan B et a toujours assumé son unique plan A, en connaissance de cause. Donc, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va se mettre à chercher un candidat de substitution.
 
En grand démocrate, Me WADE comprend ceux qui pensent que voter Ousmane Sonko, Idrissa Seck ou Issa SALL serait le meilleur moyen de faire partir Macky Sall et leur donne rendez-vous après le scrutin. Beaucoup ont tenté de diaboliser le PDS en parlant de deal avec Macky Sall parce qu'il n'y a pas eu de mot d'ordre de soutien à un candidat.
 
Depuis 2012 lorsque le PDS faisait face à toutes sortes d'injustices, quel est le parti, parmi ceux qui nous critiquent, qui en a fait une priorité ne serait-ce que par principe pour combattre l'arbitraire ? Au contraire, certains enfonçaient le PDS dans l'espoir de maximiser leurs chances si toutefois le candidat du PDS est écarté.  S'il y a un parti qui veut le départ de Macky, c'est bien le PDS pour la bonne et simple raison, qu'il a le plus souffert du régime de Macky Sall.
 
Le PDS a estimé que nous devions refuser d'aller en élection dans ces conditions, où toutes les règles du jeu sont définies sans consensus, surtout que les magouilles du référendum et des législatives nous ont servi suffisamment de leçons, sans parler des 22 candidats recalés injustement.

Malheureusement, les partis de l'opposition ont refusé cette posture du PDS qui pourtant, pouvait aider à solutionner tous les problèmes, car Macky Sall est conscient qu'il ne peut en aucun cas organiser une élection dont il est le seul candidat. D'ailleurs, les déclarations du C25 sont encore fraîches dans nos mémoires concernant le boycott de ce simulacre d'élection, la réclusion du Conseil constitutionnel et du ministre de l'Intérieur partisan. Je me rappelle qu'un candidat parmi les admis, était pour le boycott mais à condition que les autres acceptent, malheureusement son email fut publié par des taupes encagoulés dans l'opposition.
 
La réalité est que dans l'opposition sénégalaise se mène un jeu de dupes car "les gens veulent que vous fassiez pour eux ce qu'ils ne sont pas prêts à faire pour vous".
Si certains partis ont estimé que les conditions d'élections libres sont favorables et que le processus électoral est transparent, malgré l'élimination de 22 candidats sur 27, pour aller au scrutin du 24 février, c'est leur choix et on le leur concède, ainsi est la démocratie. Par contre, ils doivent aussi nous concéder, nous du PDS, notre choix de refuser de nous embarquer sur un processus électoral non transparent.
 
Revenons sur la question du soutien du PDS à un des candidats. Cette question va être analysée au conditionnel, car c'est juste des suppositions étant donné qu'il est clair et net que le PDS ne soutient aucun candidat.
 
Nous sommes tous d'accord que pour soutenir un candidat, il faut discuter avec lui de programme, au moins s'accorder sur des principes de démocratie et de gouvernance. Sans ce préalable, c'est vouloir remplacer Pierre par Paul qui sont des frères jumeaux.
 
Je prends les candidats un à un et je donne mon opinion personnelle de militant.
■Issa Sall du PUR est il réellement intéressé par le soutien du PDS ? A mon avis NON parce que je ne l'ai pas vu aller rencontrer WADE ni en parler publiquement. Je l'ai vu aller en prison rencontrer khalifa Sall, demander son soutien et même lui promettre sa libération. Et pis, il fut le premier à prendre le contre-pied de WADE en public au lendemain de la déclaration sur le blocage du scrutin. Il n'a pas présenté son programme à WADE.
 
■Idrissa Seck de Rewmi est-il réellement intéressé par le soutien du PDS ? A mon avis NON parce que je ne l'ai pas vu aller rencontrer WADE ni en parler publiquement. Je l'ai vu aller en prison rencontrer khalifa et demander son soutien et même lui promettre de venir le liberer himself. Il n’a pas présenté son programme à WADE non plus.
 
■Ousmane Sonko du Pastef est il réellement intéressé par le soutien du PDS ? À mon avis OUI parce que je l'ai vu arrêter sa campagne pour venir rencontrer WADE, exprimer publiquement son souhait d'avoir le soutien de WADE et lui présenter son programme. Et je profite pour lui témoigner ma reconnaissance pour la considération et le respect qu'il voue à mon leader, Maître WADE. Certains me diront que Ousmane Sonko avait dit qu'il faut fusiller les anciens présidents, je leur réponds que le concerné maître WADE qui n'est pas un homme qui s'attarde sur des détails, a lui-même clos ce débat.
 
■Madicke Niang est-il réellement intéressé par le soutien du PDS ? A mon avis OUI et il l'a exprimé publiquement. Malheureusement, il n'a pas rencontré WADE depuis qu'il est candidat et j'avoue qu'il souhaite le rencontrer mais la spécificité de sa candidature qui fait suite à un problème de désaccord interne, lui a fermé les portes d'un soutien du PDS. Donc, son cas est spécial.
 
Je voudrais clarifier un fait, que personne ne me dise que Idrissa Seck a envoyé des émissaires tels que Malick Gackou, Pape Diop et consorts, ces personnes sont allées voir WADE de leur propre gré pour solliciter ce soutien. J'estime que vu l'importance de la question électorale et par respect pour la dimension de la personnalité de WADE, vouloir envoyer des émissaires pour espérer un soutien, revient à vouloir minimiser et sousestimer le PDS et son leader.

Entre Abdoulaye WADE et Idrissa Seck, il n'y a pas de place pour un intermédiaire surtout que les deux hommes se connaissent très bien. Donc ceux qui critiquent urbi et orbi et qui disent que Wade doit soutenir Idrissa Seck, doivent savoir que Idrissa Seck n'en veut pas sinon il l'aurait dit publiquement et fait les démarches nécessaires lui -même, comme ce fut le cas avec khalifa SALL. Depuis 7 ans, je ne me souviens pas un seul jour où idrissa Seck est allé voir le leader du PDS Maître Abdoulaye WADE. Entre les deux, on sait qui doit aller vers l'autre et s'il veut un soutien de WADE, il sait très bien quoi faire et comment le faire.
 
Partant de ces constats, comment voulez-vous que Abdoulaye WADE et le PDS soutiennent des gens qui ne nous ont même pas présenté leurs programmes politiques ?

Quand à Ousmane Sonko, il avait envoyé Pierre Atepa au tout début à Versailles et ensuite, il s'est lui-même déplacé pour rencontrer WADE et lui présenter son programme. D'ailleurs, il avait émis le souhait d'aller même au Qatar voir WADE et je me souviens de sa visite à Fann Résidence.
 
Compte tenu de toutes ces observations, si le président WADE souhaitait soutenir un candidat et qu'il me demandait mon avis sur les trois à savoir idrissa Seck, Ousmane Sonko ou Issa SALL (Madicke Niang est un cas spécial, je ne le mets pas dans mon jugement comparatif), je lui dirai à haute et intelligible voix : Président soutenez Ousmane Sonko parce qu'il a fait preuve d'humilité, de modestie, d'ouverture et de considération envers vous, en plus du fait qu'il est venu vous présenter son projet de société.
 
Ce que Ousmane Sonko a fait à l'endroit de Abdoulaye WADE, c'était à Idrissa Seck de le faire pour plusieurs raisons. Qu'on ne me dise pas que tel est un libéral ou un tel est un fils de Abdoulaye WADE. Ce sont des libéraux et ses soi-disant fils qui l'ont humilié, qui lui ont fait souffrir, qui l'ont calomnié.

Heureusement que le frère Secrétaire Général Abdoulaye WADE est au delà des considérations de personnes et cherche, par-dessus tout, à restaurer les principes de démocratie dans la lutte. Que ceux qui le comprennent, le suivent dans son boycott et que ce qui ne le comprennent pas, fassent ce qu'ils veulent. Le combat politique ne s'arrête pas le 24 février. Après cette date, ce sera le début de la lutte du lourd contentieux post électoral jusqu'à la réorganisation d'une nouvelle élection présidentielle libre, transparente et démocratique.
 
Je ne voterai pas et ne reconnaîtrai pas Macky Sall comme président de la République au-delà du 24 février, car ce scrutin est tout sauf une élection mais plutôt une auto-sélection.




Vive la démocratie !!!!!
Vive le Sénégal !!!!
 
Honorable Toussaint MANGA
Militant du Parti Démocratique Sénégalais.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2SSiK98
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours