Avec un brin d'ironie, le candidat de la coalition "Idy 2019" a taclé le président sortant Macky Sall en déclarant, qu'il n'y a aucun pays au monde, où les populations ont choisi le nom du président pour traduire la misère, la dèche et de la pauvreté. " Ko wakhal mounila deuk bi dafa Macky. Donc, il doit faire ses valises", a-t-il lancé devant les populations de Bignona, qui se sont fortement mobilisées pour l'accueillir. Ainsi, il a promis d'améliorer les bourses de sécurité familiale et de multiplier les centres de formation professionnelle, s'il élu au soir du scrutin présidentiel du 24 février prochain.



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2TQMkby
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours