En tournée à Porokhane, Idrissa Seck estime que l'enseignement arabe est le parent pauvre du système éducatif. Pour lui, la promotion de cet enseignement ne se limite seulement pas à l'organisation du baccalauréat arabe.



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2DgZoQn
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours