Le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime tire un bilan positif de son "secteur", que le Chef de l'Etat a inscrit dans l'axe 1 du Plan Sénégal Emergent (PSE) pour une transformation structurelle de l'économie et une croissance inclusive. D'après M. Oumar Guèye, la pêche est le premier secteur pourvoyeur de devises pour notre économie et le premier secteur d'exportation avec 244 milliards de francs Cfa, selon le rapport de 2017. Il s'est également réjoui de la subvention des moteurs à hauteur de 20 milliards, de la construction des quais de pêche, du renforcement des liaisons maritimes entre autres. Il estime par ailleurs, que l'adoption de la loi loi 2015-18 du 13 juillet 2018 portant nouveau code de la Pêche est révolutionnaire en ce sens, qu'elle protège les espèces et lutte contre la pêche illégale qui fait perdre au Sénégal plus de 150 milliards de nos francs par an.



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2V6Rxfw
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours