Ces derniers jours ont été marqués par des scènes de violences pré-électorales opposant des militants de la coalition présidentielle à ceux des candidats de l’opposition. Ainsi, face à cette violence politique, Fadel Barro, coordonnateur du Mouvement Y en a marre a donné ses impressions sur la question.
Violences pré-électorales: Fadel Barro désigne le principal responsable !
« Le premier responsable de cette violence, c’est l’Etat du Sénégal. C’est le gouvernement de Macky Sall qui n’a pas su mettre tous les candidats dans des conditions de sécurité requises. Nous appelons l’Etat du Sénégal qu’il rétablisse l’Etat de droit. Ce n’est pas normal d’avoir des milices chez Sonko, ni chez Idrissa et ce n’est pas normal non plus d’avoir des Marrons du feu », dénonce le « Y’en a marriste ». Avant d’ajouter: « On a même vu des Marron du feu brandir des armes à feu. Ces images circulent à travers les réseaux sociaux. Est-ce que le gouvernement s’est saisi, il ne s’est rien passé », fustige-t-il.

Toutefois, poursuit Fadel Barro, « nous appelons les Sénégalais à la sérénité. Parce que sans la sérénité, il ne peut y avoir d’élection apaisée. Et s’il y a des échauffourées, cela ne peut souvent être bénéfiques qu’au parti au pouvoir, qui peut surfer et utiliser l’abstention et le faible taux de participation pour se faire élire par défaut », explique-t-il.

Et par rapport aux événements survenus à Tambacounda entre le PUR et Benno Bokk Yakaar, « on a constaté que ce ne sont que les gars du PUR qui sont inquiétés. Alors que, quand il y a affrontement, c’est des deux côtés qu’il faut chercher. Donc cette justice sélective ne peut qu’entraîner une nouvelle escalade de la violence », rapporte seneweb.







Senenews



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2Sw7gYp
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours